Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Baccalauréat 2020, des élèves de deux écoles françaises à Abidjan retirés des examens continus crient à la « discrimination »
 

Côte d'Ivoire : Baccalauréat 2020, des élèves de deux écoles françaises à Abidjan retirés des examens continus crient à la « discrimination »

 
 
 
 35549 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 juin 2020 - 10:24

Le cours Lamartine à Abidjan


Des élèves des écoles françaises en Côte d’Ivoire, en l’occurrence le Cours Lamartine et Fred & Poppée, ont été retirés des examens continus de Baccalauréat session 2020.


Les concernés l’ont révélé lundi à la presse. Ils ont lancé un cri de cœur afin que les autorités se penchent sur leur cas.


Ils se disent scandalisés par cette décision du gouvernement français qui a été prise en raison de la Covid19.


« Nous devrions passer notre baccalauréat en septembre, c’est-à-dire dans trois mois passés dans une crise, après la crise sanitaire mondiale qui nous a empêché d’aller à l’école. », a déploré le porte-parole des élèves, Ali Mroué.


 

Le Ministre français de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer avait annoncé le 3 Avril 2020 que « Pour les élèves de terminale générale et technologique de la même manière, l’ensemble des épreuves sera validé par le contrôle continu... ». Le contrôle continu étant valide pour les établissements hors contrat pouvant présenter au jury un livret scolaire.


« Nous sommes stupéfaits, d’apprendre, par un mail reçu du centre d’examen (Lycée Blaise Pascal) que l’établissement le Cours Lamartine à Abidjan ne fait pas parti de cette procédure et qu’ainsi les élèves devront passer le bac en septembre 2020. Nous nous trouvons écartés de la solution trouvée pour le baccalauréat 2020. Nous nous indignons face à cette injustice caractérisée. Pourquoi les élèves de Lamartine, qui ont payé les droits d’examen, suivis le programme français durant toute leur scolarité devraient subir un traitement différent des autres sous prétexte de la non-existence d’un contrat (homologation). Tout en sachant que sur le site du ministère de l’éducation nationale française il est dit que les élèves qui peuvent passer les épreuves en septembre sont : « les candidats scolarisés dans un établissement privé hors contrat, n’ayant pas été en mesure de présenter au jury d’examen un dossier de contrôle continu à titre de livret scolaire. », font savoir d’autres victimes de cette décision.


Selon nos informations, Lamartine n’est plus un établissement privé homologué (hors contrat) par le consulat de France en Côte d’Ivoire, mais serait en mesure de fournir les livrets scolaires de ses élèves.


De plus, le cours Lamartine est un établissement dispensant le programme français, connu depuis de nombreuses années du consulat général de France en Côte d’Ivoire. Elle aurait eu l’homologation durant des décennies.


L’école aurait également une dérogation du consulat de France pour accueillir des élèves boursiers français qui en font la demande auprès du consulat. Il est le seul établissement à dispenser l’enseignement de la filière STMG.


 

Les écoles d’Abidjan (Jules Verne, Descartes….) dont les classes de terminale ne sont pas homologuées, bénéficieraient du contrôle continu.


« C’est de la discrimination faites à une école qui a toujours répondu présente pour l’éducation française, surtout dans les moments difficiles politiques où tout l’enseignement avait déposé l’éponge et seule le cours Lamartine avait assuré la poursuite des cours (Crises de 2002 et 2004). », déplorent-ils.


 Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Baccalauréat 2020, des élèves de deux écoles françaises à Abidjan retirés des examens continus crient à la « discrimination »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement