Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Coton, le NSCT cédé à OLAM, des raisons avec Abira Bonfoh
 

Togo : Coton, le NSCT cédé à OLAM, des raisons avec Abira Bonfoh

 
 
 
 1931 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 juin 2020 - 19:44


Une partie d’achat du coton (ph)


La participation de l’Etat togolais dans le capital de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) est cédée au groupe OLAM.


Un projet de loi est adopté par les députés togolais en ce sens et le gouvernement va entamer les discussions avec le groupe OLAM pour la cession de tout ou partie des parts de l'État dans le capital social de la NSCT. Le vote intervenu le lundi 29 juin 2020 à Lomé au cours de la 8è séance plénière de la première session ordinaire de l'année.


Pour la présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Mme Mme Yawa Djigbodi Tsegan, la privatisation du NSCT vise à trouver un partenaire stratégique de renom, disposant de l’expertise nécessaire, susceptible de contribuer, dans le domaine de l’Agro-industrie, à l’atteinte des objectifs de l’axe 2 du Plan National de Développement (PND 2018-2022).


 

Des raisons de la privatisation de la NSCT au profit du groupe OLAM, Mme le député Abira Bonfoh a fait savoir sur sa page Twitter qu’elle s'inscrit « dans la modernisation de la filière cotonnière au Togo qui devrait passer par la création d'une chaîne de valeurs allant de la production jusqu'à la transformation en produits finis ou semi- finis à consommation directe ou intermédiaire.


Elle a laissé entrevoir que les effets attendus sont, entre autres, l’amélioration significative du rendement à l’hectare et, partant, de la croissance économique avec une création massive d’emplois.


A termes, la loi adoptée devra stimuler l’augmentation des rendements par une amélioration des itinéraires techniques grâce à l’exploitation des résultats de carte de fertilité des sols initiée par le gouvernement ; le développement de la marque "coton made in Togo" afin de jouir d’un différentiel de prix par rapport à la qualité.


Le groupe OLAM est une entreprise singapourienne de négoce et de courtage de denrées alimentaires. Il est présent dans certains pays africains comme la Côte d'Ivoire où il a racheté en 2008 les actifs de La Compagnie Cotonnière Ivoirienne (LCCI).


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement