Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Akoupé, deux policiers et un gendarme « racketteurs » épinglés
 

Côte d'Ivoire : Akoupé, deux policiers et un gendarme « racketteurs » épinglés

 
 
 
 4354 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 juillet 2020 - 08:27

Policiers et Ange Kessi à Akoupé 


Le commissaire du Gouvernement, le contre-amiral Ange Kessi tient dans ses filets deux policiers et un gendarme suspectés de rackettés les usagers sur les usagers qui empruntent les voies de la région d'Akoupé, Adzopé et Abengourou.


Selon les faits, le gendarme dans l’exercice de ses fonctions ne verbalisait pas et n’arrêtait aucune moto en circulation lorsqu’il a été surpris par le procureur militaire.


Il a donc été interpellé pour violation de consignes car il aurait arrêté un motocycliste qui n'avait pas de pièces et l'aurait laissé partir sans compter qu'il aurait laissé passer à son poste plusieurs autres motos sans les contrôler.

Convoqué au Tribunal Militaire, il aura à s'expliquer devant le juge du Tribunal Militaire d'Abidjan dans deux semaines, indique-t-on.


 

Quant aux policiers, les Sergents KF et DP dont il s’agirait, eux n’auraient même pas d'ordre de mission lorsqu’ils ont été surpris par Ange Kessi. Ordre a été donné au Commissaire de police d'Akoupé de les conduire au Tribunal Militaire d’Abidjan pour répondre des faits de violation de consignes.


Selon des rapports, l’axe d'Akoupé- Adzopé,-Abengourou est réputé pour être comme une zone de racket des forces de l’ordre.


« On a remarqué peu d'engouement dans certaines zones du fait de ces pratiques honteuses (racket). Ce n’est sûrement pas la raison majeure mais c'en est une et elle n'est pas négligeable », a relevé le Chef du Parquet militaire.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Akoupé, deux policiers et un gendarme « racketteurs » épinglés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
mecano
M. le Commissaire Ange KESSI, il faut aller aux corridors de Gagnoa, Soubré et San Pedro les Gendarmes de Grand Béréby et la Brigade routière de San Pedro c'est pire là-bas. Au corridor de Soubré lorsque j'ai dit à l'agent que j'avais les documents qu'il faut à mon véhicule pour circuler librement, ce dernier m'a répondu que même si je venais d'acheter ma voiture dans son carton à CFAO, lui il va trouver défaut dessus et je vais payer. Donc de donner pour lui je vais quitter là il va travailler.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
mecano
Il y a même un certain MDL ou MDL/C ZORO Bi de la brigade de gendarmerie de Grand Béréby qui était toujours posté seul au camp CTC de la SOGB (devant une boutique au carrefour sur l'axe usine de caoutchou et l'huilerie) qui en faisait un peu trop avec le racket. les motocyclistes et les conducteurs de taxis-brousse là-bas se plaignaient beaucoup de lui mais il semble qu'il a été affecté parce qu'on ne l'aperçoit plus dans la zone. Je me souviens encore le jour où je passais par là, il avait arrêté plusieurs motos et chacun devait payer 1000F, quand je l'ai identifié par son nom sur sa tenue, il a posé sa main sur sa poitrine et a retiré son nom tout doucement et l'a mis dans sa poche.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KND
wè, tu es prêt pour lui
 
 il y a 4 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement