Burundi Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burundi : La Cour suprême casse la condamnation à 32 ans de Germain Rukuki
 

Burundi : La Cour suprême casse la condamnation à 32 ans de Germain Rukuki

 
 
 
 1748 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 juillet 2020 - 11:21

Germain Rukuki


La Cour suprême du Burundi a cassé l'arrêt qui condamnait à 32 ans de prison le militant des droits de l'homme,Germain Rukuki, a-t-on appris .


Le défenseur des droits humains Germain Rukuki avait été arrêté puis condamné à 32 ans de prison pour avoir participé à des manifestations contre la candidature du défunt président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat en 2015.


Le verdict avait été confirmé en appel en 2019.


 

Mais le 30 juin, la Cour suprême a décidé d'invalider le jugement parce que Rukiki n'avait jamais comparu devant le tribunal.


Germain Rukuki, ancien directeur financier d'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT) au Burundi, reste néanmoins en prison en attente d’un nouveau procès en appel.


En 2015, la candidature de l’ex Président Pierre Nkurunziza, décédé en juin dernier à la suite d’un arrêt cardiaque, avait plongé le pays dans une grave crise qui a fait 1200 morts .


Alors qu’ils protestaient contre un mandat jugé anti-constitutionnel , des milliers de manifestants avaient alors été arrêtés pour « participation à un mouvement insurrectionnel. ».


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement