Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Béoumi, à la mémoire des victimes du conflit inter-ethnique, une stèle dressée
 

Côte d'Ivoire: Béoumi, à la mémoire des victimes du conflit inter-ethnique, une stèle dressée

 
 
 
 4124 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 09 août 2020 - 00:44

Sidi Touré devant la stèle en compagnie des autorités locales (ph KOACI) 



Suite aux événements malheureux déroulés les 15, 16 et 17 mai 2019 à Béoumi entre communauté Malinké et Baoulé, occasionnant 16 morts et des portés disparus de par et d'autre, la nation a rendu un hommage à toutes les victimes de cette crise par le biais d'un fils de la localité en l'occurrence, le ministre Sidi Touré.


Ce samedi 08 août au coeur de la localité de Béoumi, entre la Mairie et le foyer Alassane Ouattara, en présence de parents de victimes, chefs de communauté, guides religieux et plusieurs personnes, un monument a été dressé pour honorer la mémoire de toutes les personnes tuées pendant cette période de barbarie. En présence des Directeurs du journal d'État Fraternité-Matin et de Édipresse, des autorités communales, du corps préfectoral, des chefs de villages, les fils et les filles de la circonscription, Sidi Touré, ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement, a invité toute la population à une prise de conscience.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

« Il y a des jours où l'on voudrait que le temps se soit arrêté. Il ya des souvenirs que l'on voudrait ne pas revivre. Mais la vie nous impose de garder toujours en mémoire, les dates que l'on ne peut effacer de notre histoire commune, ni les événements, qu'ils soient tristes ou heureux, qui sont à graver sur les pages de notre vie. Et ces dates des 15 au 16 mai 2019, font parti de celles que nous ne pouvons jamais oublier.» a fait savoir le cadre de la localité qui, dès les premières heures de ces affrontements, n'a ménagé aucun effort pour le retour de la paix entre les deux communautés en conflit.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Poursuivant, le porte-parole a souligné avec des yeux embués de larmes, que cette crise serait partie d'une fausse information. Ce qui a, à l'en croire, « allumé les flammes de la violence, provoqué un feu de haine qui s'est emparé des coeurs de certains fils. Comment inciter ses propres frères à s'entredéchirer ? » s'est interrogé le coordinateur régional du RHDP Gbêkê 3. Il a invité ses frères et soeurs à s'éloigner de tous les manipulateurs, car c'est à cause de ces considérations, que Béoumi aurait perdu un nombre considérable de ses fils, dont 16 au total décédés et 1 disparu.


« Je vous invite au pardon, à l'amour fraternel accentué afin que Béoumi soit inscrit au nombre des villes développées de la Côte d'Ivoire.» a-t-il conclu.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement