Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Direction du FPPN, le Commissaire divisionnaire Coulibaly Aminata, candidate, engagée à offrir du mieux être à la corporation
 

Côte d'Ivoire : Direction du FPPN, le Commissaire divisionnaire Coulibaly Aminata, candidate, engagée à offrir du mieux être à la corporation

 
 
 
 2874 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 août 2020 - 17:29

C'est ce jeudi 27 Août qu'auront lieu les votes pour le poste de Directeur général du Fonds National de Prévoyance de la Police Nationale (FPPN).


Ce, après dix jours de chaudes de campagne. En lice à cette échéance qui permettra de connaître le successeur du Commissaire Divisionnaire Jacques Kadjané, trois candidats. Au nombre desquels, le Commissaire Divisionnaire de police, Coulibaly Koffi Aminata qui a fait de la santé, la gestion des projets, la dynamisation des projets et la communication ses axes de campagne.


Avec en perspective, une fois aux affaires, la construction d'un hôpital de haut standing pour la police de côte d'Ivoire. Lequel édifice, à en croire le cabinet d'architecture désigné pour la réalisation du projet, sera construit en B.O.T à hauteur de 4 Milliards avec toutes les commodités.


"On rentre de manière égalitaire dans le Fonds. Donc nous devons être tous traités de manière égalitaire. Quand je serai élu,le programme que je vous ai proposé, je l'exécuterai avec vous.", a assuré la candidate Coulibaly Aminata aux mutualistes à Yopougon, au cours de sa rencontre de clôture de campagne. Celle qui promet donner au FPPN un cachet spécial où la bonne gouvernance sera de mise, estime que 21 ans après les textes de la mutuelle sont obsolètes et méritent une révision.


 

La candidate déterminée à relever les nombreux défis auxquels reste confrontés sa corporation.


Enfin, le Commissaire Divisionnaire Coulibaly qui veut permettre à l'agent de police ivoirien de jouir pleinement du fruit de ses cotisations, promet, une fois portée à la tête du Fonds,mettre en place un crédit mutuel du FPPN.


"La police est militairement démocratique", aiment à brandir les acteurs de cette corporation.


Une maxime,dont tous comme les policiers de côte d'Ivoire, espèrent, n'influencera aucunement ce scrutin décisif pour laisser la pleine main au futur patron du FPPN dans l'exercice de ses fonctions.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement