Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : L'armée intensifie la traque des séparatistes en zone anglophone, les civils coincés entre deux feux
 

Cameroun : L'armée intensifie la traque des séparatistes en zone anglophone, les civils coincés entre deux feux

 
 
 
 1318 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 septembre 2020 - 11:27

Au Cameroun, l’armée a lancé l’opération « Bamenda Clean ». L’objectif est de protéger et sécuriser les personnes et les biens dans la ville de Bamenda région du Nord-ouest, a soutenu le général de brigade Valère Nka, Commandant de la 5ème région militaire interarmées.


La capitale régionale du Nord-ouest secouée par la crise anglophone est l’épicentre de la lutte armée entre séparatistes et forces de défenses et de sécurité.


Terreur 


 « Ce climat de terreur imposé par ces terroristes et criminels à nos populations est inacceptable. Nous devons donc collaborer avec les forces de défense et sécurité tout au long de cette opération », a écrit dans un communiqué Emile Goussmo, délégué régional de la sureté nationale pour le Nord-ouest.


 

Les cas d’enlèvements, de décapitation, de viols et d’exactions en tout genre ont été signalés.  

Le 1er septembre 2020, un policier a été tué à Bamenda par les séparatistes. Les villes mortes imposées par ces derniers ont paralysé les activités.


En riposte, les forces de défense et de sécurité ont «neutralisé» plusieurs «généraux» et combattants ambazoniens. Elles ont également récupéré un impressionnant matériel de guerre. 

« Depuis 48 heures, notre ville est donc placée sous très haute surveillance policière et militaire par endroits. Pour aller et venir il faut montrer patte blanche », affirme Thompson Mbinyuy. 


Notons que l’opération « Bamenda Clean » intervient quelques mois avant l’élection des conseillers régionaux prévue le 06 décembre prochain. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'ordre face aux casseurs est elle stratégique?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que pe...
 
1301
Oui
31%  
 
2731
Non
66%  
 
135
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement