Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  La mesure de plafonnement des prix du riz, du sucre, de la tomate concentrée et de l'huile raffinée prorogée pour trois mois
 

Côte d'Ivoire : La mesure de plafonnement des prix du riz, du sucre, de la tomate concentrée et de l'huile raffinée prorogée pour trois mois

 
 
 
 5314 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 septembre 2020 - 17:45

Des tomates issues d'une ferme Ivoirienne


Un décret portant ratification d’un accord d’un montant total de 40,8 milliards de francs, conclu le 18 mai 2020 entre la Banque Africaine de Développement (BAD) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du projet de renforcement des ouvrages du système électrique et d’accès à l’électricité phase I (PROSER I) a été adopté aujourd'hui en Conseil des ministres à Bongouanou.


En plus de contribuer globalement au développement des ouvrages du système électrique national, ce financement est spécifiquement destiné à l’extension des réseaux de moyenne tension pour l’électrification de 1338 localités rurales et à la sécurisation de 11 postes de transport d’énergie pour assurer la fourniture continue d’électricité aux populations.


 

L’électrification de ces localités permettra de porter à 100% le taux de couverture nationale. Au surplus, notons que de 1994 à 2000, la Côte d’Ivoire n’a connu que 652 localités électrifiées pendant que de 2001 à 2010, ce ne sont que 879 localités qui l’étaient. Par contre de 2011 à 2020, 3452 localités ont bénéficié de l’électricité. Au total en 2011, le taux de couverture national en électrification s’établissait à 33,1%. A fin 2020, nous serons à 79,6% avec une projection en fin 2025 de 100%. L’électrification de ces localités dans le cadre de ce projet permettra de porter à 100% le taux de couverture nationale.


Par ailleurs, le Conseil a adopté un décret portant plafonnement des prix de certains produits de grande consommation. Compte tenu du contexte socioéconomique difficile engendrée par la crise sanitaire due à la pandémie de COVID-19, ce décret, pris après avis de la Commission de la Concurrence, proroge pour trois (03) mois supplémentaires, la mesure de plafonnement des prix du riz, du sucre, de la tomate concentrée et de l’huile raffinée en vue de faire barrage aux pratiques spéculatives sur ces produits de grande consommation.


Wassimagnon


 
BAD
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Burkina Faso : Le budget 2021 adopté avec un déficit de 540,800 millia...
 
 
Burkina Faso : Le budget 2021 adopté avec un déficit de 540,800 milliards de FCFA
Economie
 
Côte d'Ivoire : Inclusion financière, une solution de paiement numériq...
 
 
Côte d'Ivoire : Inclusion financière, une solution de paiement numérique sans frais lancée sur le marché ivoirien
CEDEAO : Le Chef de Mission ivoirien Kalilou Traoré accrédité auprès de la commission présidée par  Jean-Claude Brou
Economie
CEDEAO : Le Chef de Mission ivoirien Kalilou Traoré accrédité aup...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire : Après leur première rencontre,  le Premier Ministre et le patronat font le point de leurs discussions
Economie
Côte d'Ivoire : Après leur première rencontre, le Premier Minist...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Côte d'Ivoire : Plateau, cité financière, lancement des travaux du bâtiment annexe de la Tour F, coût de réalisation, 14,3 milliards de FCFA
Economie
Côte d'Ivoire : Plateau, cité financière, lancement des travaux d...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La mesure de plafonnement des prix du riz, du sucre, de la tomate concentrée et de l'huile raffinée prorogée pour trois mois
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Le pouvoir actuel prend trop d'énormes crédits avec les structures financières mondiales. Ce n'est pas normal depuis que nous avons été admis au PPTE............ Notre pays est très riche avec son sous-sol et son agriculture.. Il y a aussi la technologie des jeunes inventeurs ivoiriens qui attendent dans des placards depuis des décennies.......
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
2
Oui
0%  
 
566
Non
82%  
 
120
Sans Avis
17%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement