Niger Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger : L'armée rejette des accusations sur l'exécution de 71 civils dans l'ouest
 

Niger : L'armée rejette des accusations sur l'exécution de 71 civils dans l'ouest

 
 
 
 1608 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 septembre 2020 - 10:18

Soldats nigériens


 L’armée nigérienne a rejeté les accusations de la Commission nationale des droits de l'Homme (CNDH) sur l'exécution de dizaines de civils dans la région de Tillabéri (ouest), en proie à des attaques jihadistes .


Un rapport publié début septembre par la CNDH,accusait des soldats nigériens engagés dans la lutte contre les jihadistes d’ être responsables d'exécutions sommaires de 71 civils dans la région de Tillabéri.


Réagissant à ces graves accusations,le ministère nigérien de la défense a déclaré que l’armée ne se reconnaissait en rien dans ce rapport.


 

Le ministère « est au regret d'informer les populations nigériennes que l'armée ne se reconnaît nullement à travers les conclusions de la CNDH », indique un communiqué daté du 11 septembre et signé par le ministre de la Défense Issoufou Katambé.


"Vu la gravité d'une telle affirmation qui au demeurant pourrait être de nature à saper le moral des troupes, discréditer leurs actions, leur combat contre les groupes armés terroristes (...) le ministre tient à informer l'opinion (...) que les FDS ont toujours fait montre de professionnalisme en respectant les droits humains dans l'exécution de leurs missions", insiste-t-il.


La région de Tillabéri est en proie à des attaques jihadistes ayant coûté la vie à des centaines de soldats.


En juin dernier , Amnesty International avait accusé des soldats de trois pays du Sahel (Mali, Niger, Burkina) engagés dans la lutte contre les jihadistes de la disparition de près de 200 personnes en quelques mois.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Niger : L'armée rejette des accusations sur l'exécution de 71 civils dans l'ouest
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement