Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Gabon : L'ivoirien arrêté en août 2016 lors de la présidentielle enfin libre
 

Côte d'Ivoire-Gabon : L'ivoirien arrêté en août 2016 lors de la présidentielle enfin libre

 
 
 
 8240 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 septembre 2020 - 16:05

Yéo Sihifowa ici polo


L’ivoirien arrêté en août 2016 puis inculpé le 13 septembre de la même année pour «falsification, publication de faux résultats et trouble à l’ordre public», Yeo Sihifowa lors de la présidentielle Gabonaise qui avait opposé Ali Bongo à Jean Ping a enfin recouvré la liberté.


Nous apprenons que, depuis le Dimanche 13 septembre dernier , après quatre ans passés dans les geôles de la prison centrale de Gros-bouquet et 13 jours dans une cellule de la direction générale des recherches (DGR), l’informaticien est enfin libre. 


Le ressortissant ivoirien arrêté et condamné pour les faits de diffusion de fausses informations, trouble à l’ordre public et utilisation frauduleuse d’installation de télécommunication, le tout en lien avec la dernière élection présidentielle, n’attendait plus que d’être rapatrié dans son pays d’origine, la Côte d’Ivoire.  

 

C’est désormais chose faite, après un bref séjour de 24 heures dans les locaux du Cedoc (service d’immigration) pour des formalités d’usage, l’informaticien ivoirien âgé de 39 ans, a été rapatrié ce matin en Côte d’Ivoire. 


 

Yeo avait été condamné à cinq ans de prison dont quatre fermes et une année avec sursis et une interdiction de séjour en territoire gabonais de 10 ans. 


Donatien Kautcha, Abidjan 





 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, sous la houlette d'un cadre RHDP, tout un cant...
 
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, sous la houlette d'un cadre RHDP, tout un canton s'engage à donner 95% des voix à ADO
Politique
 
Côte d'Ivoire : A deux jours du vote présidentiel, Gbagbo « comprend e...
 
 
Côte d'Ivoire : A deux jours du vote présidentiel, Gbagbo « comprend et partage » la colère de ceux qui sont contre la candidature de Ouattara
Mali : « Attentats de Bamako », la justice inflige la peine de mort au Mauritanien Fawaz Ould Ahmed
Politique
Mali : « Attentats de Bamako », la justice inflige la peine de mo...
Mali il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Malgré le deuxième confinement en France, le scrutin maintenu dans l'hexagone
Politique
Côte d'Ivoire : Malgré le deuxième confinement en France, le scru...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Ministère de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général Vagondo assure l'intérim
Politique
Côte d'Ivoire : Ministère de l'Administration du Territoire et de...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Gabon : L'ivoirien arrêté en août 2016 lors de la présidentielle enfin libre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Son patron qui serait Diané(bras-droit de DRAMANE) est Mort; donc il revient commettre les mêmes crimes dans son pays la RCI à un mois des élections où il a été formé en "broutage"
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Il revient pour les elections LOOL
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
J'espère que tu iras directement encaisser tes honoraires à la permanence du rdr à la rue Lepic, même si ta mission de tripatouillages des résultats des élections au Gabon fut un échec. loll
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'ordre face aux casseurs est elle stratégique?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que pe...
 
1301
Oui
31%  
 
2731
Non
66%  
 
135
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement