Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bassam, Dr Eugène Aka Aouélé annonce le contrôle de la pandémie à COVID-19 grâce aux compétences nationales, mais exhorte les populations au respect des mesures barrières
 

Côte d'Ivoire : Bassam, Dr Eugène Aka Aouélé annonce le contrôle de la pandémie à COVID-19 grâce aux compétences nationales, mais exhorte les populations au respect des mesures barrières

 
 
 
 5597 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 24 octobre 2020 - 10:32

Dr Eugène Aka Aouélé



La pandémie de la COVID-19 est sous contrôle en Côte d'Ivoire. Dr Eugène Aka Aouélé a donné la bonne nouvelle aujourd'hui à Grand-Bassam à l'occasion de la cérémonie d'inauguration de la première phase des travaux de réhabilitation de l’hôpital général de la ville et a au passage rendu hommage aux compétences nationales pour le travail abattu.


«C’est ici que le chef de la famille Santé que je suis, est fier, fier d'adresser des félicitations au personnel de santé pour l'exemplarité de la lutte menée dans le cadre de l'urgence sanitaire, contre la COVID-19. Hommage donc à vous, hommage à nos compétences nationales qui contrôlent aujourd'hui cette pandémie avec des résultats enregistrés par jour inférieurs à 5% qui est la preuve que la pandémie est sous contrôle », s'est justifié, le ministre de la Santé et de l'hygiène publique.


Toutefois, il a exhorté les populations au respect des mesures barrières, notamment le lavage des mains, le port de masque etc.


«Nous devons maintenir la lutte que nous avons engagée contre la pandémie de la COVID-19 depuis le 11 mars 2020 pour libérer notre pays. Cela passe par le respect des mesures barrières », a-t-il insisté.


L'hôpital général de Grand-Bassam fait partie des huit hôpitaux ciblés pour la généralisation de la Couverture maladie universelle qui ont atteint leur niveau d'optimisation pour garantir la résilience du système de santé.


Le ministre de la Santé et de l'hygiène publique a rappelé qu'au démarrage de sa réhabilitation en 2018, l’Hôpital général de Grand-Bassam été composé de 14 bâtiments, 5 galeries avec une capacité d'accueil de 65 lits.


Selon lui, à terme l'hôpital général de Grand-Bassam disposera de tous les services usuels et bénéficiera d'un plateau médico-technique performant comparable à celui d'un CHR.


 

«L'élément significatif concerne le bloc opératoire qui disposera de trois salles dont une dédiée à la Gynoco-Obstrétique. Cette réhabilitation donnera un nouveau à ce centre hospitalier qui incontestablement va accroître la capacité d'offres de services et augmenter le taux de fréquentation et d'utilisation des services. Il sera un atout pour l'amélioration des conditions de travail des agents », a précisé Docteur.


Heureux du progrès réalisé dans la mise en d'une politique de Santé publique forte, Eugène Aka Aouélé a invité le personnel de santé à respecter de façon simple, les principes de la gratuité ciblée, en sachant que la réforme hospitalière en cours prendra en compte les primes d'intéressement.


Il leur a demandé de s'engager à rendre professionnelles et performantes les prestations de santé en instituant une médicalisation systématique des services d'urgence. Il s'agit de médicaliser, les gardes en médecine, en chirurgie, en gynécologie et en pédiatrie.


Et son souhait est que soit maintenu dans un état de fonctionnalité optimale l’Hôpital général de Grand-Bassam, pour le bien être des habitants.


La première phase des travaux de réhabilitation et de mise à niveau de l'hôpital général de Grand-Bassam a été livrée aujourd'hui par Med Afrique, entreprise en charge de la gestion globale du programme, en présence de Adama Bictogo, PDG du groupe SNEDAI.


L'hôpital général de Grand-Bassam est le plus grand centre de santé de la région Sud-comoé et est construit sur une superficie de 24466m2 et abrite 22 bâtiments comportant plusieurs services.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le chantier de Grand-Bassam a débuté le 26 février 2018 et se fera en deux phases. La première phase comprend neuf bâtiments qui ont été livrés ce jour, à Angenor Gballou, Administrateur principal des services financiers option santé, Directeur de l'Hôpital de Grand-Bassam.


 

Il s'agit de la pédiatrie, de la pharmacie, du bureau des entrées, de l'ophtalmologie, de l'hospitalisation-chirurgie, du bloc opératoire, de la dermatologie, du service technique et de la buanderie.


La seconde phase comprend 13 bâtiments dont 4 qui constitueront le Noyau Chaud. Le noyau chaud regroupe l'ensemble des services primordiaux et les plus sollicités d'un hôpital et vient pour relever de façon générale, le Plateau technique de l'hôpital. Le noyau chaud comprend quatre services, les urgences, le laboratoire, l'imagerie, le cabinet dentaire.


Concernant les travaux, un bureau des entrées a été construit et équipé dans le cadre de la mise en œuvre effective de la Couverture maladie universelle.

La pédiatrie a été entièrement réhabilité et équipée. Elle comprend désormais, un appareil de phytothérapie, deux concentrateurs d'oxygène, deux coûteuses de transport, quatre coûteuses fermées d'élevage, deux tables de réanimation néonatalgie etc.


Les services ophtalmologique et ORL ont été réhabilités et équipés. L'hôpital est dotée d'une unité complète de consultation d'ophtalmologie, d'un appareil à potentiel évoqués auditifs, un audiomètre de diagnostic…


Le bloc opératoire est équipé d'une table d'opération polyvalente, une machine d'anesthésie, un moteur chirurgical pour orthopédie et traumatologie.


L'hospitalisation chirurgie a été réhabilitée et compte deux lits pour les soins intensifs, cinq lits de garde, vingt-deux lits d'hospitalisation et des tables de chevet respectant les normes internationales.


La pharmacie a été réhabilitée et équipée dans son entièreté et la dermatologie est équipée d'un dermato scope et d'un dermojet etc..


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bassam, Dr Eugène Aka Aouélé annonce le contrôle de la pandémie à COVID-19 grâce aux compétences nationales, mais exhorte les populations au respect des mesures barrières
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ne nous lançons pas de lauriers. Ne baissons pas les bras. Il faut la VIGILANCE... VIGILANCE... VIGILANCE tout azimut... Il faut une vraie OBÉISSANCE CIVILE SANITAIRE de tous car le serpent n'est pas encore mort... Les deuxièmes vagues ont bien commencé sous d'autres cieux...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Un des "idiots" ministres qui renvoie des agents qui se sont pas baissés pour le saluer pendant une de ses visites.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement