Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Une enveloppe de plus  150 milliards FCFA va  être déboursée par le FMI après l'achèvement des dernières  revues
 

Côte d'Ivoire : Une enveloppe de plus 150 milliards FCFA va être déboursée par le FMI après l'achèvement des dernières revues

 
 
 
 11645 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 décembre 2020 - 15:53

Le DGA du FMI, M. Mitsuhiro Furusawa


Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) achève les dernières revues des accords de la facilité élargie de crédit et du mécanisme élargi de crédit en faveur de la Côte d’Ivoire, apprend-on auprès de l’Institution de Bretton Woods.


L’achèvement des septième et huitième revues devraient permettre un déboursement immédiat de 278,2 millions de dollars soit plus de 150 milliards de FCFA.


La performance du programme au cours des quatre dernières années a été satisfaisante, relève le FMI.

 La Côte d’Ivoire résiste relativement bien aux conséquences économiques de la pandémie jusqu’à présent, bénéficiant des retombées de bonnes politiques macroéconomiques avant la crise de la COVID et d’une riposte vigoureuse à la pandémie. L’achèvement du présent programme sera suivie des discussions concernant le suivi post-programme.


Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé les septième et huitième revues de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) et de l’accord élargi au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) en faveur de la Côte d’Ivoire, et approuvé la dérogation pour non-respect de critères de performance et la proposition de suivi post-programme.


Les accords triennaux FEC/MEDC, avec un accès total aux ressources de 650,4 millions de DTS (environ 896,7 millions de dollars) ont été approuvés par le conseil d’administration du FMI le 12 décembre 2016 et augmentés d’environ 278,2 millions de dollars et étendus d’un an le 6 décembre 2019. L’achèvement des septième et huitième revues permet de décaisser immédiatement 193,572 millions de DTS (environ 278,2 millions de dollars), ce qui porte le total des décaissements au titre de l’accord à 844 millions de DTS (environ 1.207,71 millions de dollars ou 129,8 % de la quote-part de la Côte d’Ivoire).


 

Selon l’institution, en supposant que l’économie mondiale se rétablisse graduellement, il est projeté que la croissance ivoirienne réaccélère à 6½ % en 2021, mais avec de nombreux risques baissiers. Les autorités visent un assainissement graduel du déficit budgétaire à 3 % du PIB en 2023.


« À l’achèvement de l’accord au titre de la Facilité Élargie de Crédit et de l’accord au titre du Mécanisme Élargi de Crédit, il est recommandé que la Côte d’Ivoire revienne au cycle normal de 12 mois pour les consultations au titre de l’Article IV et s’engage dans un Suivi Post-Programme, l’encours de ses crédits auprès du Fonds excédant le seuil de 200 % de sa quote-part. », a indiqué M. Mitsuhiro Furusawa ,président par intérim et directeur général adjoint du FMI.


Le FEC est un mécanisme de prêt qui apporte un accompagnement soutenu à moyen ou à long terme sous la forme d’un programme dans le cas de problèmes persistants de balance des paiements.


Le MEDC a été créé pour apporter un concours aux pays i) qui sont aux prises avec de graves déséquilibres de balance des paiements à cause d’obstacles structurels ou ii) qui affichent une croissance lente et une position de balance des paiements intrinsèquement fragile.



 

Donatien Kautcha, Abidjan 





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Une enveloppe de plus 150 milliards FCFA va être déboursée par le FMI après l'achèvement des dernières revues
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Timer
ADO est un bosseur. Tout n’est pas encore parfait a 100%, Car les Ivoiriens même ne respectent rien. Ils ne respectent même pas le code de route. Mais avec ADO on avance c’est visible
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Voilà qui est clair. Nos fondamentaux macro-économiques sont solides malgré le choc macro-économique mondiae qui a même ébranlé l'économie de la grande France... Mais qu'il est bon d'avoir un économiste chevronné et rompu comme Ouattara à la tête de notre pays en ces moments graves... Imaginez si c'était le chien idiot pilleur koudou et sa clique de voleurs ou la vieille marmaille bédié... Pouaaaaahhhh... Juste une observation... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Les pluies de milliards n'ont pas réconcilié ce peuple. L'argent n'a pas été une solution. Et on fait la fête sous haute surveillance... Ça ressemble à un partage de butin sous haute surveillance.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter