Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sous le coup d'un mandat d'arrêt, Issiaka Fofana apparait à Paris et martèle : « Ni résignation ni abdication tel doit être le maitre mot pour la suite du combat»
 

Côte d'Ivoire : Sous le coup d'un mandat d'arrêt, Issiaka Fofana apparait à Paris et martèle : « Ni résignation ni abdication tel doit être le maitre mot pour la suite du combat»

 
 
 
 16730 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 décembre 2020 - 11:27

Issiaka Fofana samedi dernier à Paris 


Sous le coup d’un mandat d’arrêt, l’ex-Directeur Général de la LONACI, est réapparu en public.

Le député Issiaka Fofana dont-il s’agit, en exil en France depuis un an, a animé le 26 décembre 2020 à Paris, une conférence-débat sur le thème : Quelle perspective pour Générations et Peuples Solidaires (GPS) dans le jeu politique ivoirien après les élections présidentielles ?


Selon ses propos liminaires dont KOACI s’est procuré une copie, le Conseiller Spécial du Président de GPS, Guillaume Kigbafori Soro, affirme que le combat continue.


Pour ce dernier, les élections présidentielles qui ont vu la réélection d’Alassane Ouattara, ne sont qu’une bataille facticement remportée par le RHDP


« Cette situation ne doit aucunement entamer notre détermination mais elle est plutôt une invite à un réarmement moral et psychologique pour continuer, sans relâche et sans compromission, la résistance. Ni résignation ni abdication tel doit être le maitre mot pour la suite du combat de GPS », martèle Issiaka Fofana.


 

Poursuivant, le parlementaire émet des doutes sur la crédibilité des prochaines élections législatives qui pourraient voir la participation des partis significatifs de l’opposition au scrutin.


Pour l’honorable, ces élections sont la suite logique de l’élection présidentielle dans notre système politique. 


« En conséquence son organisation à la date indiquée par les tenants du pouvoir n’appelle pas, en apparence, de débats particuliers (...) En outre, à supposer que l’opposition participe et remporte la majorité des sièges, le président de la République a toujours la possibilité de contourner ladite majorité parlementaire en légiférant par ordonnance comme il a eu coutume de le faire ces années antérieures. Dans ce cas de figure, la majorité obtenue par l’opposition ne lui servira que de lot de consolation avec en prime surement un poste de présidence d’assemblée vidé de son contenu. Le second scenario de la participation de l’opposition aux législatives est sa défaite », soutient l’ex-DAAF de la Primature.


Enfin, Issiaka Fofana invite les militants de GPS à garder espoir quant à la chute du régime RHDP. « Déjà vermoulu, car portant en lui-même les causes endogènes de sa très prochaine mort », affirme l’ex-proche du pouvoir en place.


 

Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sous le coup d'un mandat d'arrêt, Issiaka Fofana apparait à Paris et martèle : « Ni résignation ni abdication tel doit être le maitre mot pour la suite du combat»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
2 factions rivales de militants rdr RHDP. Laurent Gbagbo est libre. Faites ce que vous voulez l'un avec l'autre. L'ambition de chacun cest piller la belle côte d'ivoire
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Encore un autre fait très divers venant des lèche-cul du moustique disparu etben cavale...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Je suis convaincu que E. Macron prend le mandat d'arrêt lancé contre SKG et consorts par son sous préfet de babi pour se torcher le cul avec. Mdrrrr
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Il faut le faire depuis Moscou et non Paris, ça passera comme du beurre.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement