Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bloléquin, une mésentente vire à un affrontement, au moins 05 blessés
 

Côte d'Ivoire : Bloléquin, une mésentente vire à un affrontement, au moins 05 blessés

 
 
 
 6281 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 janvier 2021 - 08:38

Bloléquin (Ph illustration)


Un autre conflit a fait surface à Petit-Guiglo, dans le département de Bloléquin, à l'ouest du Pays, apprend KOACI de plusieurs sources concordantes.


Une affaire de sacrifice pour conjurer une maladie a viré à un affrontement communautaire entre autochtones Guérés et étrangers Maliens dans ce village de Bloléquin.


En effet, des faits, il ressort que dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 janvier 2021 dernier, un jeune Malien aurait été pris en flagrant délit en train de creuser un trou sur une route.


Interpellé par les garants de la tradition, le jeune Malien a avoué son acte prétextant que son acte résultait d'un sacrifice que lui aurait demandé son marabout pour guérir d’une maladie qui le ronge.


 

Ainsi, comme sanction, la chefferie a imposé une amende d'un mouton blanc, un sac de riz de 25 kg, un casier de vin et de l’huile rouge que le jeune Malien exécuta.


L'affaire va prendre une autre tournure lorsque le lundi dernier, le patriarche Félix Pahou, va inviter toujours dans le cadre d'une autre sanction un masque à aller voir les sages Guérés qui sont tuteurs des Maliens dans ce village, pour une assise avec ceux-ci afin que ces derniers s’acquittent de la seconde amende. 


C’est dans l'exécution de cette mission que le masque (garant de la tradition en Pays ndlr), accompagné de ses suiveurs va voir l'un d'entre eux être blessé à coups de machette par un jeune Malien qui a surgi de nulle part.


C'est cet acte, du jeune Malien, à en croire nos sources qui a mis le feu aux poudres et engendrer un affrontement inter communautaire dans le village de Petit-Guiglo.


Bilan provisoire, au moins cinq jeunes Guérés et Maliens blessés parmi lesquels l’on dénombre deux cas graves.


 

Une malheureuse situation qui a poussé certains habitants à fuir les lieux pour se réfugier à Bloléquin ou dans les villages environnants.


Il est à préciser que le Sous-préfet central Alain Serge Gnahoua Dogo accompagné des forces de l'ordre et de sécurité se sont dépêchés est sur les lieux pour rétablir l’ordre.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bloléquin, une mésentente vire à un affrontement, au moins 05 blessés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah, l'ouest encore...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Eh oui ! «L'ouest encore»!!! surtout que là bas et nulle part ailleurs, ces sauvages assimilés à la sale tribu se comportent comme des animaux. Je suis même surpris que ce cafard «observateur indépendant», lui ce détritus humain assimilé au chien de sindou, ignore que les militants bornés du rdr et ces sahéliens sont culturellement très proches. La violence et la chienlit chez ces animaux et leurs sauvages assimilés sont donc des faits sociaux acculturés.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Riressssss... Apparemment le sob sauvage frontiste comme leurs biaïeuls ne sait pas que les animaux bétés sauvages à l'instar du chien toutou koudou et les westerns sont semblables. La preuve, ils se sont faits massacrés par les rebelles bêtement pour rien pour le compte du chien gbagba qui n'a même pas construit un km de bitumes dans leurs forêts et a même mitrailler leur fils prodige Guéi. Ces animaux de brousse de l'ouest aujourd'hui rentrent dans la civilisation grâce à Ouattara qui change le visage de la région. C'est un fait... Imbécile... Pigé-là ? Nexxxxxxxxttttt....
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement