Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Plusieurs combattants séparatistes neutralisés lors de l'opération militaire «sécurisation du CHAN 2020»
 

Cameroun : Plusieurs combattants séparatistes neutralisés lors de l'opération militaire «sécurisation du CHAN 2020»

 
 
 
 1909 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 janvier 2021 - 12:21


 L’opération militaire pour sécuriser les villes camerounaises durant le CHAN 2020, lancée par les forces de défense et de sécurité, pour tenter de neutraliser les groupes armés durant le CHAN Total 2020, fait de nombreuses victimes dans les rangs des séparatistes anglophones. 


Au moins 6 séparatistes ont été interpellés ces derniers jours par les militaires camerounais. Ils sont soupçonnés d’avoir planifié des actes de sabotage.

Selon l’armée camerounaise, certains ont été interpellés sous le feu de l’action. Le cerveau d’une opération de sabotage a été arrêté à Douala la métropole camerounaise où évoluent deux poules.


Mise en garde


 

Des sécessionnistes ont mis en garde la CAF sur la tenue du CHAN 2021 à Limbé, une ville située dans la région du sud-ouest secouée par la crise anglophone. 

Dans une correspondance adressée, le 6 janvier 2020 à Constant Omari, président par intérim de la CAF, le leader du mouvement séparatiste, avait indiqué que la ville de Limbé, est une «zone de guerre», et ne saurait abriter un match du CHAN.


« J’attire (…) votre attention, celle de la FIFA et de la CAF, de toutes les équipes jusqu'ici programmées pour jouer à Limbé, et de tous les spectateurs potentiels, que l'ensemble du territoire de l'Ambazonie, y compris Limbé, est une zone de guerre et n’est accessible pour aucun match international en ce moment», avait écrit Samuel Sako Ikome, président intérimaire de la république virtuelle de l’Ambazonie.


En réaction, le gouvernement avait rassuré la communauté sportive et dénoncer un coup de bluff et une publicité gratuite. 

Plusieurs centaines de militaires, de gendarmes et policiers ont été déployés dans les deux principales régions secouées par la crise anglophone depuis 2016. Et, dans les autres métropoles où se poursuit la compétition qui a démarré le 16 janvier dernier et va s’arrêter le 7 février prochain.  


Les Forces de défense et de sécurité, ont également renforcé la surveillance des infrastructures sportives et hôtelières qui accueillent les délégations étrangères.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Plusieurs combattants séparatistes neutralisés lors de l'opération militaire «sécurisation du CHAN 2020»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement