Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : San-Pédro, visant à dire « Non » à la construction d'une centrale à charbon, une caravane interrompue
 

Côte d'Ivoire : San-Pédro, visant à dire « Non » à la construction d'une centrale à charbon, une caravane interrompue

 
 
 
 4543 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 31 janvier 2021 - 18:08

Les manifestants de l'ADD (ph KOACI) 



La caravane initiée ce samedi 30 janvier 2021 par l'Association pour le Développement Durable (ADD) et qui s'inscrivait dans le cadre de la célébration de la semaine climatique a tourné court comme rapporté par une source sur place. Démarrée aux alentours de 8 heures au rond point de la gare routière de San-Pédro, cette caravane, clou d'une série d'activités de trois jours débutées le jeudi 28 janvier 2021 et qui a bénéficié de l'encadrement des policiers, a été arrêtée au niveau de l'église Catholique "Notre Dame de Fatima"; en face de la préfecture de région, à la surprise de tous.


« Nous venons de recevoir des instructions. Vous devez arrêter cette caravane,» intime un des policiers commis à l'encadrement de la caravane à ses organisateurs. Leur ordonnant également de demander à tous les participants à celle-ci de retirer les tee-shirts blancs qu'ils portaient.


« C'est une caravane pour l'environnement à la faveur de la semaine climatique. Nous avons respecté toutes les procédures. Nous avons écrit à la préfecture de région pour leur donner l'information. Nous avons aussi écrit à la préfecture de police afin de solliciter l'encadrement et la sécurisation de cette caravane. Nous avons aussi adressé un courrier à la mairie de San-Pédro pour porter à la connaissance de l'Instution communale qu'aujourd'hui, 30 Janvier 2021, nous organisons une caravane pour l'environnement. L'itinéraire a été bien défini. Les courriers et les décharges sont là. Nous sommes étonnés qu'après avoir parcouru environ 2 kilomètres, les policiers qui encadraient la caravane nous demandent de l'arrêter.» explique Marcel Tété, l'un des responsables de l'ONG ADD, lors d'un point de presse tenu sur place au niveau de l'église Catholique Notre Dame de Fatima.


 

« Nous avons reçu un coup de fil de la Secrétaire Générale 2 de préfecture de région, nous ordonnant d'arrêter la caravane parce que celle-ci va à l'encontre de la réalisation d'un projet du Gouvernement Ivoirien. À savoir la centrale à charbon que l'État de Côte d'Ivoire veut construire dans le village de Kablaké. L'on nous reproche d'arborer des tee-shirts et des banderoles s'opposant à la construction de cette centrale à charbon dont les conséquences environnementales seront néfastes pour les populations de San-Pédro.» a souligné Marcel Téré, toujours au cours de ce point de presse improvisé auquel, ont mis rapidement fin les forces de Police.


« San-Pédro dit oui aux énergies renouvelables, non aux énergies fossiles, non à la centrale à charbon.» tel était le message inscrit sur les banderoles et les tee-shirts blancs que portaient les participants à cette caravane.


Depuis le jeudi 28 Janvier 2021, l'ADD, dans le cadre de la semaine climatique, a entrepris une série de rencontres avec les chefs traditionnels Kroumen et les journalistes dans l'objectif de leurs expliquer les effets néfastes de la construction d'une centrale à charbon à San-Pédro et la nécessité de se trouver vers les énergies renouvelables.


« C'est une caravane pour la mobilisation communautaire. San-Pédro mérite mieux et San-Pédro veut mieux vivre. En dehors de la centrale à charbon, il y a d'autres énergies. Il y a les barrages hydroélectriques, il y a le soleil...»

a confié Nahounou Daléba, activiste pour les droits de l'homme et la justice sociale à l'entame de cette caravane qui, rappelle t-on, a démarré au rond point de la Gare routière de San-Pédro et devrait avoir pour point de chute le rond point Lac-Cité.


 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : San-Pédro, visant à dire « Non » à la construction d'une centrale à charbon, une caravane interrompue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Qui sont ceux qui ont pris cette décision de construire une centrale à charbon en plein 21ème siècle ? Incroyable c'est polluant et même les pays développés s'en eloignent autant qu'ils le peuvent. Et nous c'est maintenant on cherche à construire ces machines à polluer... On avance ou on recule...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Et voici. Le développement dans toute sa laideur. C'est les bénéfices qui comptent. Une centrale dette payée par le contribuable, ensuite des hôpitaux dettes pour traiter les maux engendrés, payé par le contribuable. Que c'est beau, on se demande pourquoi il faut voter !?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Mais pourquoi ces animaux sauvages frontistes du chien gbagba sont-ils si bêtes ? Sérieux-là ? C'est exactement pour cela qu'il faut voter mais cet animal voit plutôt le contraire... Vraiment hein !?!?
 
 il y a 2 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère au 1000 milliards, coup dur pour Kandia Camara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour son premier Gouvernement, Patrick Achi a t-til eu les coudées fr...
 
1231
Oui
33%  
 
2363
Non
64%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement