Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre la cybercriminalité, un réseau démantelé dans la commune d'Abobo
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre la cybercriminalité, un réseau démantelé dans la commune d'Abobo

 
 
 
 7217 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 février 2021 - 15:36

Trois des suspects


Un bon coup de filet réalisé par la Plateforme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) dans la commune d’Abobo.


Elle a démantelé un réseau de cybercriminels qui seraient très actifs sur Internet et ont fait de nombreuses victimes. Il s’agit des dénommés, SD, EGN, KKJ, TV, IS et AS.


C’est sur une plainte d’une européenne dont le fils aux initiales MT a eu le malheur de faire la rencontre d’un des cybercriminels sur un réseau social que l’opération menée par la police a permis leur interpellation.


En effet, et selon les faits rapportés, le profil « Emilie mercier » lui a fait une demande d’ami et les choses sont allées très vite. Au cours de leurs échanges le contact met MT en confiance et réussi à obtenir de lui des vidéos de sa nudité. Depuis, il menace de les diffuser partout s’il ne reçoit pas une importante somme d’argent. Sans plus attendre sa mère se rend au Bureau Fédéral de son pays pour exposer la situation. 


 

Le bureau transmet une demande de Coopération Policière Internationale à la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) pour enquête.


En plus des éléments fournis par le bureau fédéral, des enquêtes techniques ont été effectuées par la PLCC avec le concours du Laboratoire Criminalistique Numérique (LCN). 


Il en est ressorti que les informations utilisées pour la création du compte et du mail impliqués renvoyaient à EGN alias choco Pcs. 


Lors des auditions, ils auraient tous reconnu qu’ils s’adonnent tous à l’arnaque sur Internet et ont soutiré de l’argent avec la même technique suscitée, qui est d’envoyer, des demandes à différents profils et lorsque ces derniers acceptent, ils installent rapidement un climat de confiance avant de leur proposer de faire l’amour à distance via la webcam.


 

 Ils préciseraient utiliser des vidéos préenregistrées d’une femme blanche afin d’inciter ses victimes à exposer leur nudité et soutenir qu’une fois que ceux-ci s’exécutent, ils utilisent une application pour enregistrer leur nudité à leur insu.


Au terme de l’enquête, SD, EGN, KKJ, TV, IS et AS suspectés d’utilisation frauduleuse d’élément d’identification de personne physique, atteinte à la dignité humaine et escroquerie par le biais d’un système d’information, ont été conduits devant le Parquet pour répondre de leurs actes, assure-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre la cybercriminalité, un réseau démantelé dans la commune d'Abobo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Super ça... Bon boulot....
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Yesssssssssss, Abobo a d'incroyables talents.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
Malgré les résultats des enquêtes policières révélées sur les cybercriminels et leurs méfaits,les gens continuent à se faire arnaquer par ces bandes d'escrocs qui vivent au dépens des naïfs et autres. Tous les jours des nouveaux méfaits sont révélés dans la presse et les réseaux sociaux,on en tire jamais de leçons.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter