Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, Au cours de sa rentrée syndicale, la COORDISANTE dit attendre « l'application d'une loi prise depuis 2019...»
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, Au cours de sa rentrée syndicale, la COORDISANTE dit attendre « l'application d'une loi prise depuis 2019...»

 
 
 
 2969 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 février 2021 - 11:13

Des participants à l'AGO de la COORDISANTE (ph KOACI) 


Au cours d'un panel organisé ce samedi 06 février 2021 au Centre culturel Jacques Aka de Bouaké, dont le thème pour cette rentrée syndicale, est la « Vaccination contre la maladie à coronavirus (COVID-19) en Côte d’Ivoire, analyse et compréhension du personnel de santé », la Coordination des Syndicats du Secteur Santé (COORDISANTE) a, pendant une Assemblée Générale

Ordinaire (AGO) organisée à cet effet, fait une rétrospective de ses activités de l'année précédente.


 « Cette loi est prise depuis 2019. Nous attendions son application en 2020, mais cela n’a pas été le cas et donc notre souhait le plus ardent, c’est que les décrets portant institution de l’indemnité de risques, l’institution des primes de garde et d’astreintes et l’institution de la prime trimestrielle, soient signés avec diligence pour que le personnel de santé voit l’amélioration substantielle de son traitement salarial.


La COORDISANTE a à l’endroit du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, des revendications à propos de l’utilisation des compétences des professionnels de santé. Il s’agit, notamment, du recrutement officiel des cadres supérieurs de la santé. Médecins, chirurgiens, dentistes spécialistes dans leur nouvel emploi de spécialité en A5 et aussi le recrutement réel des aides-soignants dans le corps des auxiliaires de santé.» a indiqué Boko Kouaho, le porte-parole de la COORDISANTE.



 

Plusieurs personnes du corps médical, venus des quatre coins de la capitale de la paix, ont assisté à ce panel pendant lequel, le porte-parole de la COORDISANTE a expliqué que « Nous avons débattu de la question se rapportant à la vaccination de la COVID-19 qui va commencer au mois d’avril. Ce débat visait à analyser et comprendre le processus de vaccination en ce qui concerne le choix des vaccins, l’immunisation que ce vaccin peut apporter, mais aussi les effets secondaires. Nous, personnel de santé, nous voulons comprendre avant de nous prononcer sur la question.»


Enfin, les participants à cette assemblée générale ordinaire, ont passé au scanner les dossiers à inscrire sur la plateforme de revendication de l’année 2021 à l’attention du gouvernement et du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique.



 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, Au cours de sa rentrée syndicale, la COORDISANTE dit attendre « l'application d'une loi prise depuis 2019...»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Les primes de risque n'ont pas encore été payés ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter