Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Eléphants et Asec, ce que devient Djiré Abdoulaye dit junior le capitaine des académiciens
 

Côte d'Ivoire : Eléphants et Asec, ce que devient Djiré Abdoulaye dit junior le capitaine des académiciens

 
 
 
 24048 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 mars 2021 - 14:53

Djiré brandissant la super-coupe en 1999 


Après avoir remporté la ligue des champions en 1998, Me Roger Ouégnin prend le pari risqué de réduire l’effectif de l’Asec Mimosas à 90% en intégrant des jeunes issus de son académie.


Le 7 février 1999, il présente ses académiciens face à l’ogre de l’Espérance de Tunis, à la finale de la Super-Coupe de la CAF. 


Tout le monde le prend pour un fou, mais il finit par avoir raison quand ses gamins terrassent les Tunisiens 3-1 grâce à un certain Zézé Venance dit Zezeto (2 buts) et Arouna Dindane (1 but).


Cette équipe de l’Asec avait pour capitaine Djiré Abdoulaye dit Junior qui souleva difficilement la coupe sous le regard du Premier Ministre d’alors, Daniel Kablan Duncan.


22 ans après ce succès, fortunes diverses pour les 26 académiciens de la première promotion, sous la houlette du technicien français, Jean-Marc Guillou.


Si Kolo Touré et son frère Yaya ainsi que d’autres ont pu réaliser leur rêve de devenir footballeur professionnel au plus haut niveau, cela n’a pas été le cas, pour Péhé Joss, Junior, Bagrito, Charlton pour ne citer que ceux-là et pourtant tous talentueux.


 

Disparu des radars et surtout dans l’arène footballistique, l’ex-capitaine de l’Asec Mimosas, Djiré Abdoulaye dit Junior, donne de ses nouvelles.


L’excellent milieu de terrain de sa génération dépité par les aléas du football a préféré tourner le dos à ce milieu où la chance prédomine pour réussir.


« J’ai quitté le milieu du football parce que j’ai décidé de tourner cette page tout simplement à cause de beaucoup de choses dont je ne veux pas parler », a-t-il confié aux services du club jaune et noir et de parler de son actualité.


 « Je travaille maintenant dans une entreprise appelée JNT qui fabrique et vend des pièces et des objets métalliques. C’est une entreprise basée dans l’Est de la France dans la région de Nancy, précisément à Norroy et à Champigneulles, dans les Vosges. Je suis divorcé depuis 2008 et père de 3 enfants. »


Junior se dit satisfait de sa petite carrière, mais regrette de n’avoir pas écouté les conseils de son président Me Roger Ouégnin.


 

« Satisfait, mais avec un gros regret derrière. Celui de ne pas avoir écouté les conseils du PCA de l’ASEC Mimosas, Me Roger OUÉGNIN », regrette l’enfant de Treichville.


Après l’Asec Mimosas (1999-2003), Junior, a évolué respectivement au KSK Beveren en Belgique (2003-2006), en Ukraine au Metarlurg Donetsk (2006-2008) et Metarlurg Kharkov (2008). En France au Paris FC (France), en 2012-1013, à l’US Royon (France) de 2013 à 2016 et avant de terminer sa carrière à Blénod, en 2018.


Il a remporté avec l’Asec, une Coupe FHB (1999), une Super Coupe d’Afrique des clubs (1999), une Coupe nationale (1999) et trois titres de champion de Côte d’Ivoire (1999-2000 ; 2000-2001 ; 2001-2002).


Djiré Abdoulaye dit Junior était également de la sélection ivoirienne qui avait pris part à la CAN 2002 au Mali, où les éléphants avaient fini à la dernière place (16 sur16) avec pour sélectionneur, Lama Bamba.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Eléphants et Asec, ce que devient Djiré Abdoulaye dit junior le capitaine des académiciens
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1
Oui
0%  
 
2299
Non
95%  
 
113
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement