Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Chavirement d'une pirogue à Dabou, trois femmes portées disparues
 

Côte d'Ivoire : Chavirement d'une pirogue à Dabou, trois femmes portées disparues

 
 
 
 4423 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 mars 2021 - 15:51

Trois femmes sont portées disparues après depuis le mardi 23 mars 2021 à Dabou, suite au chavirement de la pirogue qui les transportait, a-t-on appris de sources concordantes.


Selon les informations rapportées, ces dernières productrices d’Attiéké ont embarqué sur une pirogue sur la lagune à Abraniamambo.


La surcharge de l’engin serait à l’origine de son chavirement. La pirogue a chaviré renversant trois de ses occupantes dans les eaux. L’on dénombre une rescapée de ce naufrage.


Depuis lors et malgré toutes les recherches, les femmes sont introuvables. Ont-elles été emportées par les eaux ? S’interrogent à ce jour les habitants d’Abraniamambo.


Donatien kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Chavirement d'une pirogue à Dabou, trois femmes portées disparues
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KND
Du coup, j'ai peur de passer par le bateau ce soir en entrant chez moi
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Pauvres!! :((
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter