Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Crise post-électorale de 2010-2011, massacre de Duekoué, démarrage du procès avec Amadé Ourémi dans le box des accusés
 

Côte d'Ivoire : Crise post-électorale de 2010-2011, massacre de Duekoué, démarrage du procès avec Amadé Ourémi dans le box des accusés

 
 
 
 10079 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 mars 2021 - 07:23

Amadé Ourémi, ici en 2010 dans les environs du Mont Peko


Durant la crise post-électorale de 2010-2011, des exactions ont été commises à l'ouest de la Côte d'Ivoire.


Nous apprenons que le procès du massacre de Duekoué et environs y compris Duekoué carrefour démarre en début d'après-midi de ce mercredi 24 mars 2021, au tribunal de premier instance du Plateau.


Un seul prévenu est poursuivi dans ce massacre de l'ouest qui a défrayé la chronique. Il s'agit d'Amadé Ourémi qui comparaîtra dans le box des accusés.


Issiaka Diaby, Président du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire que nous avions joint par téléphone dans la nuit, estime que face à l'ampleur des massacres, Amadé Ourémi ne devrait pas être la seule personne que l'État de Côte devrait poursuivre.


 

Il a affirmé que, les victimes et les témoins n'ont pas été convoqués à ce procès qui démarre demain après-midi.


"Nous déplorons le déficit de participation des victimes et des témoins et souhaitons qu'il soit comblé", a déclaré, le Président.


Issiaka Diaby soutient que sans la participation des victimes et des témoins, il redoute la manifestation de la vérité et la réalisation d'une justice équitable. 


Le Président du CVCI appelle les victimes à se mobiliser demain au tribunal de première instance à 13 heures pour " prendre" part au procès.


 

Il invite enfin le procureur en charge de ce dossier et le ministère de la Justice à faire en sorte que la participation des victimes au procès du massacre de Duekoué soit effective.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Crise post-électorale de 2010-2011, massacre de Duekoué, démarrage du procès avec Amadé Ourémi dans le box des accusés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Il y’a tant d’agitations et de turbulences ces derniers temps sur la crise 2010-2011. Et la rébellion de 2002???? Sans doute des échos de la CPI donnent des démangeaisons au pouvoir d’Abidjan qui veut tout faire dans la précipitation pour clôturer les procès en coupant de l’herbe des pieds des juges de la cour pénale internationale. Allons doucement:le mensonge sait courir mais ne sait pas se cacher sous la foudroyante luminosité de la vérité .
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Ah enfin... On observera tout ça...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Même le crétin Issiaka Diaby déplore le déficit de participation des victimes et témoins. Il a pourtant oublié que dans le procès du président Gbagbo et du frère Blé Goudé, des dizaines de témoins (nationaux et internationaux=experts) ont défilé. Les "victimes" et leur avocate Massida étaient présents et cela a duré presque une décennie. ça ne l'a pas empêché de croire que c'était lui qui devait dire le droit et non les juges de la CPI. C'est triste le comportement du nègre !!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Tout ça, c'est de la poudre aux yeux! Maintenant que la CPI se penche sur les enquêtes de l'autre côté, le mokochi veut leur dire qu'il a le choses en main et que ce n'est pas la peine que la CPI s'en mêle. Comme ça lui pourra se faire juge et jury et choisir les perdants et les gagnants. Pourquoi est-ce maintenant, qu'il est habité par ce soudain sursaut pour la justice? Bandécon!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Si vous aviez publié cette info hier soir elle serait à la une de tous les journaux ce matin, votre influence est un truc de malade en fait, je l'observe tous les jours dans les titrologies
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KND
Juste après l'annonce de la CPI. Huum, il y-a anguille sous roche !
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite : "Juste après l'annonce de la CPI". -J'ai tjrs dit que l'ennemi N°1 de ce pouvoir, c'est d'abord lui-même : tout est grotesque, irréfléchi, maladroit. On a l'impression qu'ils sont souvent surpris par les conséquences de certains événements qu'ils ont eux-mêmes provoqués. -On va dire qu'on les insulte, si on dit qu'il y a un manque d'intelligence au sommet de cette dictature. Ils sont tellement préoccupés par l'enrichissement rapide et le gain facile, ils oublient complètement le rôle d'un pouvoir politique qui devrait être de prévoir, de planifier à moyen et long terme, d'avoir une vision stratégique cohérente (de long terme), etc. -Même si la CPI a démontré qu'elle était animée par certains acteurs corrompus (genre Bensouda, Ocampo, certains juges que je ne nommerai pas), la forme et certaines procédures en droit sont quand même respectées. L'ivoirien lambda sait maintenant comment se déroule un procès concernant des crimes contre l'humanité. -C'est cette maladresse qu'ils viennent de montrer à la face du monde dans l'affaire Bakayoko. -Leurs conseillers "Toubabous" tapis dans l'ombre ne peuvent pas tout faire à leur place...C'est triste !!
 
 il y a 5 mois
Ubiquismus
Comme ils ont tjrs été les "enfants gâtés" de la communauté dite internationale, ils ont décidé de mettre en jachère leurs cerveaux respectifs...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement