Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Treichville, lancement de nouvelle usine de transformation de caoutchouc de Soubré
 

Côte d'Ivoire : Treichville, lancement de nouvelle usine de transformation de caoutchouc de Soubré

 
 
 
 12610 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 avril 2021 - 13:13

Cérémonie de démarrage de la construction de l'usine de caoutchouc de Soubré (Ph KOACI)


Lors d'une conférence de presse animée hier jeudi 8 avril 2021 au siège de la SAPH sis dans la zone portuaire dans la commune de Treichville les responsables de cette structure ont annoncé le démarrage effectif des travaux de construction de sa nouvelle usine dans le département de de Soubré (Nawa).


Le démarrage effectif des travaux démarré le mois de mars 2021, les travaux prendront fin probablement en Novembre 2022. 


Le coût de l'investissement s'élève à 17.095 milliards de FCFA, pour une capacité additionnelle générée de 60.000 tonnes sèches par an. 


Cette 6e  usine arrive après l'inauguration de l'usine de Bongo (Alepé) en 2017.


"Cette nouvelle usine de Soubré permettra à SAPH d'être encore plus proche des planteurs des zones de Soubré, Guiglo, Man , Daloa , Issia et Gagnoa qui constituent aujourd'hui un pôle stratégique de la production nationale de caoutchouc naturel ".


 

L'usine comprendra entre autres 02 ponts bascule de capacité 60 tonnes chacun des aires de réception situés hors du périmètre de l'usine. L'usine va générer plus de 600 emplois directs et indirects, des opportunités d'affaires pour les entreprises de la ville de Soubré, de nouvelles opportunités pour les 10 milles planteurs de la région. 


" Fort de son engagement envers la filière, SAPH, filiale de SIPH et membre du Groupe SIFCA poursuit sa politique d'investissement pour augmenter les capacités industrielles de sa filière caoutchouc, malgré la fluctuation adverse des cours mondiaux ". 


Le Ministre des Eaux et Forêts Richard Donwahi, par ailleurs président du Conseil Régional de la Nawa a félicité les responsables du groupe SAPH pour ce projet qui constitue un important investissement dans la Nawa.


Le Ministre s'est également dit heureux d'avoir signé avec le Groupe SIFCA la première convention de partenariat pour la mise en œuvre de la politique forestière en Côte d'Ivoire et qu'au nom de ce partenariat cette usine ne favorisera pas la déforestation et il n'y aura pas de désagrément en ce qui concerne les odeurs vu la proximité de l'usine de la ville de Soubré.


 

Le Ministre de l'agriculture Adjoumani Kouassi pour sa part a féliciter les responsables de SAPH et particulièrement Jean Louis Billon patron du Groupe SIFCA " pour sa contribution significative à la politique du Gouvernement dans le cadre de la valorisation de nos produits agricoles ", a indiqué le Ministre d'État Adjoumani Kouassi.


" Aujourd'hui la construction de l'usine de Soubré dont nous procédons au lancement ce jour en effet, en plus de mettre à la disposition une unité de transformation proche des planteurs des zones de Soubré , Guiglo, Man , Daloa , Issia et Gagnoa qui constituent aujourd'hui un pôle stratégique de la production nationale du caoutchouc naturel .", a poursuivi le Ministre de l'agriculture


Le Ministre de l'agriculture s'est réjouit du fait que " avec une production de en 2020 de 216 mille tonnes de caoutchouc sec la SAPH seule à réaliser plus de 30% de la production nationale , malgré cette remarquable performance dans le cadre de la mise en œuvre de l'ordonnance 2019-826 du 09 octobre 2019, la SAPH ne s'arrêtera pas là , elle s'engage sous la période 2020-2023 à augmenter sa capacité d'usinage pour atteindre à terme une production moyenne annuelle de caoutchouc sec de 280 milles tonnes .", a déclaré le Ministre Adjoumani.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Treichville, lancement de nouvelle usine de transformation de caoutchouc de Soubré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
y'a pas l'homme ado trnasforme notre economie en profondeur sans bavardage fini de vendre en brousse tes matiere 1er y'a des route pour sortir les matiere 1er et venir a la rencontre des planteur et y'a des usine de transformation voila ca c'est du concret je me demande combien de tonne de cacao fait l'usine fylton au usa que koudou bamba a acheter tvhrrrrrrrrrrrr si la honte tuez
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement