Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  UNIR et conquêtes électorales
 

Togo : UNIR et conquêtes électorales

 
 
 
 2073 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 avril 2021 - 19:20


Des militantes du parti (ph archive)


Le parti au pouvoir au Togo, Union pour la République (UNIR) a soufflé le 14 avril dernier sous le sceau de signe divin ses neuf ans d’existence.


Plusieurs figures de proue du parti entre autres des membres du bureau national dont le Secrétaire exécutif Atcholi Aklesso, la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodji Tsegan, des délégués nationaux et des députés ont pris part à la cérémonie de prière à la paroisse Notre-Dame de la rédemption et Bè-Klikamé.


A cette occasion, Aklesso a, au nom du bureau national, remercié Dieu pour ses bienfaits dans la vie des militants mais aussi celle de leur formation politique. Il n’a pas manqué de passer brièvement en revue le succès électoral du parti en déclarant que « notre grand parti a remporté toutes les élections sur le plan politique, grâce à l'Éternel ».


Création


 

Le parti UNIR a été créé en le 14 avril 2012 à Atakpamé, une vielle de la région des Plateaux, sur les cendres de l’ancien parti au pouvoir, le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT). Ce jeune parti est le parti du Président togolais, Faure Gnassingbé. Selon son fonctionnement, UNIR a un bureau politique qui se réunit au moins une fois tous les trois (3) mois, sur convocation du président du parti qui en fixe l’ordre du jour.


Conquêtes électorales de 2013 à ce 2020


Depuis sa création, UNIR participe à toutes les élections et s’en sort toujours victorieux.


Lors des élections législatives du 25 juillet 2013, UNIR a obtenu la majorité absolue avec 62 sièges sur les 91. Le collectif Sauvons le Togo (CST) dispose de 19 sièges, la Coalition Arc en ciel de 6 et un siège gagné par un indépendant présenté sous la bannière de de Sursaut national. La présidentielle qui s’en est suivie en 2015 est remportée par Faure Gnassingbé, le candidat du parti qui s’était présenté à sa propre réélection.


 

Aux législatives de du 23 décembre 2018 boycottées par le collectif de l’opposition C14, le parti UNIR sortira avec une majorité de 59 sièges sur 91, soit 3 sièges de moins que la précédente législature. Cinq partis de l’opposition centriste et modérée, dont l’UFC de Gilchrist Olympio, ont glané 14 sièges et des candidats indépendants 18 sièges.

Avec les premières élections locales organisées le 30 juin 2019 après celles de 1987, le parti UNIR s’est taillé la part de lion dans la quasi-totalité des mairies. Le parti présidentiel a gagné 895 sièges de conseillers municipaux sur 1 490 et se retrouve à la tête de 97 communes sur 117. Un an plus tard et très exactement le 22 février 2020, le Président et candidat du parti, Faure Gnassingbé, remporta officiellement la présidentielle avec des issues diverses pour ses adversaires de l’opposition.


En tout, les six dernières élections organisées dans le pays et pour lesquelles, le parti UNIR a pris part, il a conforté son assise dans le pays devant une opposition plurielle qui peine à faire taire ses différences pour élaborer un programme de société qui affectera positivement la vie des populations.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : UNIR et conquêtes électorales
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement