Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Précisions sur la déclaration attribuée à  Damana Pickass à Yopougon et  qui provoque le courroux des partisans du pouvoir
 

Côte d'Ivoire : Précisions sur la déclaration attribuée à Damana Pickass à Yopougon et qui provoque le courroux des partisans du pouvoir

 
 
 
 12584 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 mai 2021 - 11:41

Damana Pickass dimanche dernier à Yop (Ph) 


« Les étrangers à qui nous avons offert l'hospitalité ont le 19 sept 2002 en hordes attaqué notre pays en massacrant les Ivoiriens », tels seraient les propos tenus par Damana Adia Pickass au cours d’une Assemblée Générale du FPI dimanche dernier à Yopougon et ce, deux jours après son retour au pays. De quoi provoqué le courroux des partisans du pouvoir et de leurs différents supports de communication.


Faux ! Rétorque ses proches avant de faire des précisions : « Dans son adresse aux militants du Front Populaire Ivoirien de la fédération de Yopougon qui lui ont fait l'honneur de l'inviter à leur Assemblée générale ordinaire le dimanche 2 mai, il a clairement dit et je cite :


« Nous revenons de loin, parce que simplement nous avons voulu moderniser notre pays. Nous avons voulu développer notre pays, nous avons voulu travailler pour que la Côte d'Ivoire qui est un pays riche, cette richesse puisse impacter la vie des Ivoiriens, et que chacun, ivoirien y compris et ceux que nous avons hébergé, en toute hospitalité sur ce territoire, que chacun puisse vivre décemment, en paix. Ça été notre erreur. Ça été notre crime. Un matin du 19 septembre 2002, une horde d'assaillants a envahi notre pays, a commencé à massacrer les Ivoiriens. Heureusement nous avons pu faire face à cette attaque, nous avons pu stabiliser un tant soit peu cette agression et nous sommes rentrés dans une phase de négociation, mais qui n'était qu'un simple stade de répit jusqu'en 2010. »


 

Selon notre source, le vice-président du FPI a donc rappelé que leur volonté était de faire en sorte que les Ivoiriens et les non ivoiriens vivent décemment et en Paix sur le territoire ivoirien, mais nous avons été attaqués par une horde d'assaillants qui a interrompu cette belle marche vers la prospérité pour tous.


« Le vice-président souhaiterait que ceux qui retranscrivent ses propos durant ses différentes tournées le fassent avec honnêteté intellectuelle et professionnalisme, restant fidèles à la lettre et son esprit. Il a par ailleurs ce même jour invité son auditoire au pardon. Il a demandé à ceux qui ont été victimes de cette crise de pardonner et rassurer ceux qui ont peur pour l'avenir parce que conscients d’avoir fait mal. Car le président Laurent GBAGBO dont tous connaissent la bonté de cœur revient dans un objectif de Paix et de réconciliation pour que les Ivoiriens réapprennent à vivre ensemble comme ils ont toujours vécu. Il faille donc que tous s'inscrivent dans cette dynamique, car au-delà d’un avatar, il fait le constat que certains responsables politiques, comme s'il s'agissait d'un plan savamment orchestré sur la base de rien du tout et hors- cadre, s'illustrent par la violence verbale à son encontre. Curieusement, mais sûrement à dessein, aucune de ces réactions ne fait cas de ses remerciements publics aux autorités aéroportuaires, aux forces de sécurité et donc au gouvernement pour l'accueil qui leur a été réservé à leur retour d'exil », ajoute notre interlocuteur et de lancer.


 « Il faut sortir de la belligérance et s'inscrire dans le cadre du message qui est véhiculé depuis son retour, c'est-à-dire le message de paix et de réconciliation en préparation au retour du président Laurent Gbagbo. »


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Précisions sur la déclaration attribuée à Damana Pickass à Yopougon et qui provoque le courroux des partisans du pouvoir
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Timer
Nous avons tous que c’est cet homme en déchirant les documents d’élection démocratique avait en même temps scellé le sort de notre adultérin aux concubines multiples. Il revient à la charge avec des propos susceptibles d’enfoncer encore plus son mentor aux concubines multiples
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Enfoncer son mentor pourquoi et comment ? Amadé Ouremi a fait des aveux dans le massacre des wê à Duekoué, cela a-t-il pour autant enfoncé ton maudit chien de sindou y compris certains ex chefs de guerre qui n'étaient nullement cités à la barre ? Cesse de t'abrutir depuis ton supposé canada et rentre au pays; cela améliora sûrement tes capacités cognitives.
 
 il y a 1 mois
Timer
T’inquiète bro, je rentrerai bientôt. Personne ne souhaite mourir à l’étranger.
 
 il y a 1 mois
SRIKABLA
Faites écouter l'enregistrement des propos de l'ancien demi-Dieu-Humain, Damana Pickass..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Pourquoi les prédateurs de la bananeraie crépusculaire et déshydratée donnent-ils des coups de cornes et giclent-tils sur les murs sales d'abobo dès qu'ils entendent le nom de pikas et katinan? Ces deux cadres ivoiriens donnent-ils tant de trouille au fils de pute mokochi aux narines caverneuses au point d'inventer des histoires et les leur attribuer? bandécons!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
T’es sérieux bro! Damana Pickass, un cadre ??? mon œil ! Katinan oui sans encombre
 
 il y a 1 mois
@Marius
@Timer, Damana Pikass est un administrateur civil. A moins que le génie de la promo de l'INPHB 1999 ne sache pas ce qu'est un cadre en bon ignare.
 
 il y a 1 mois
Timer
@Marius, nous savons tous y compris toi-même que Damana P a été propulsé parce que membre et Président JFPI. Il n’était pas le seul dans ce cas. sans efforts, Ils sont entrés a l’ENA. C'est ca la vérité.
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1
Oui
0%  
 
2299
Non
95%  
 
113
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement