Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Les capacités des sénateurs membres de la CAEF renforcées en matière d'examen des budgets-programmes afin d'aboutir à un contrôle axé sur la performance
 

Côte d'Ivoire : Les capacités des sénateurs membres de la CAEF renforcées en matière d'examen des budgets-programmes afin d'aboutir à un contrôle axé sur la performance

 
 
 
 6163 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 17 mai 2021 - 23:20



Les innovations entrainées par le basculement du budget en mode programme méritent d’être maitrisées par les Sénateurs dans leur mission d’examen du projet de loi de finances (PLF).


C’est dans cette optique que le Président du Sénat, dans son discours d’orientation prononcé lors de la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire 2021, a insisté sur la réalisation des missions de contrôle de l’action du Gouvernement et d’évaluation des politiques publiques.


Un atelier destiné aux sénateurs a été envisagé avec l’appui du Programme Pays de Renforcement des Capacités (PPRC), afin de permettre aux Sénateurs d’être mieux formés à l’accomplissement de leur mission de contrôle de l’exécution des lois de finances telle que prévue par l’article 118 alinéa 3 de la Constitution.


Cet atelier est dédié spécialement aux Sénateurs membres de la Commission des Affaires Économiques et Financières (CAEF) et s'articule autour du thème :« Budget-programmes et contrôle de la performance ».


Cet appui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention cadre signée en janvier 2020 entre le PPRC et le Secrétariat Technique du Projet d’Amélioration de la Gouvernance et de Délivrance des Services aux citoyens (PAGDS), financée par la Banque Mondiale.


 

L’atelier vise principalement à renforcer les capacités des sénateurs membres de la Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) du Sénat en matière d’examen des budgets-programmes afin d’aboutir à un contrôle axé sur la performance.


Débuté aujourd'hui à Yamoussoukro, cet atelier prendra fin le 21 mai prochain et vise à éclairer les Sénateurs sur le processus d’élaboration du budget-programmes, informer les Sénateurs sur les rôles et responsabilités des acteurs qui interviennent dans la chaîne d’élaboration et d’exécution du budget-programmes, susciter l’appropriation du concept de budget-programmes et la maîtrise des outils et méthodes employés pour leur mise en place, éclairer les Sénateurs sur les indicateurs de performance pour une meilleure évaluation des politiques publiques et former les Sénateurs sur les instruments de contrôle de la performance de l’action du Gouvernement.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Le Représentant de Zoro Épiphanie Ballo, ministre de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption, a à l'occasion de la cérémonie d’ouverture rappelé qu'il s’agit de renforcer les capacités des sénateurs sur les innovations introduites par la réforme au niveau de la procédure d’élaboration, d'approbation et de vote du budget. Mais aussi de les orienter sur les nouveaux métiers budgétaires et les modalités de leur exercice.


 

«Cette nouvelle approche dans la gestion des finances publiques place la satisfaction du citoyen au cœur de l’action publique et induit une culture de la performance. Ainsi, vous mesurez aisément, Vénérables Sénateurs, votre part de responsabilité dans la mise en œuvre de la réforme », a-t-il expliqué.


Le Représentant du ministre a remercié la Banque mondiale à travers le projet pour l’amélioration de la Gouvernance et la Délivrance des Services aux citoyens (PAGDS), qui accompagne le ministère dans cette initiative et a félicité l’équipe du Programme Pays de Renforcement des Capacités pour son professionnalisme et son dynamisme. Sans oublier, le cabinet CIMEF INTERNATIONAL qui a été recruté pour assurer cette formation après un long processus de sélection.


Au nom de Jeannot AHOUSSOU-KOUADIO, Président du Sénat, KOUMOUE Koffi Moïse, Président de la Commission des Affaires économiques et financières (CAEF), a déclaré que la présente session de formation organisée à l’initiative du PPRC vient donc, fort opportunément, pour doter les sénateurs, singulièrement ceux de la Commission des Affaires Economiques et Financières, des compétences spécifiques pour examiner, dans les conditions prévues par la Constitution et les lois de finances.


Il a exhorté, ses collègues à accorder une attention vigilante aux différents modules de formation qui seront dispensés et a exprimé, la gratitude de l'institution et de celle de son Président, à Madame le Coordonnateur du Programme Pays de Renforcement des Capacités (PPRC) et à ses collaborateurs pour l’initiative très heureuse de cette session de formation et l’a encouragé à ne pas s’arrêter en si bon chemin mais de proposer toute action visant à appuyer le Sénat dans l’accomplissement efficient de ses missions.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les capacités des sénateurs membres de la CAEF renforcées en matière d'examen des budgets-programmes afin d'aboutir à un contrôle axé sur la performance
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement