Congo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Congo : Le gouvernement défend la nomination du « fils du Président» après une sortie de l'avocat français William Bourdon
 

Congo : Le gouvernement défend la nomination du « fils du Président» après une sortie de l'avocat français William Bourdon

 
 
 
 3476 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 mai 2021 - 09:55

Denis Christel et son père


 Les autorités congolaises ont réagi à la sortie de l’avocat français William Bourdon , engagé dans la lutte anti-corruption , pour qui la nomination au sein du gouvernement de Denis Christel Sassou Nguesso n’est qu’un « abri .

 

Après la nomination du député d’ Oyo et par ailleurs fils du Président , l’avocat français a estimé sur les antennes de Rfi , qu’ elle n’était liée qu’à sa filiation et une sorte « d'abri judiciaire » , alors qu'il fait l’ objet de poursuites en France et aux USA dans le cadre des biens mal acquis.


Des propos qui n’ ont pas tardé à faire réagir le gouvernement congolais.


Le ministre de la Communication congolais et porte-parole du gouvernement Thierry Mungala a dénoncé un acharnement de l’avocat français contre le fils du Président et déclaré que seul le parcours de Denis Christel Sassou Nguesso justifiait sa nomination au sein du gouvernement.


 

« Le ministre Denis Christel Sassou-Nguesso a un parcours personnel, professionnel et politique qui justifie amplement, au-delà de considérations complètement absurdes de maître Bourdon, sa nomination au gouvernement. Il est membre d’un grand parti politique, député… Il a, à la tête d’une fondation Perspective d’avenir, mise en place des actions caritatives qui sont connues de tous les Congolais… L’évolution de sa carrière est tout à fait logique et son patronyme n’y est pour rien » a-t-il défendu.


L'avocat William Bourdon est connu pour son implication dans le dossier des biens mal acquis de plusieurs dirigeants africains notamment Denis Sassou Nguesso .


Agé de 46 ans , le fils du Président s’est vu récemment confier le  le portefeuille fraîchement créé de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé au sein du nouveau gouvernement.

 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Congo : Le gouvernement défend la nomination du « fils du Président» après une sortie de l'avocat français William Bourdon
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
Honte!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
OUI, c'est une autre HONTE
 
 il y a 4 mois
SRIKABLA
Pas de surprise !...... C'est honteux pour un Congo(Brazza) composé de dirigeants corrompus, avec á sa tête un Roi indigène lui aussi corrompu et mafieux. Meme vase-de-nuit au Congo(RDR), Gabon, Cameroun, Cote d'Ivoire...etc etc....
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Plutôt ridicule negrerie d’arrivisme-clientélisme vol-dilapidation clanique des deniers publics érigée en système de gouvernement. Allez voir aussi son salaire nettement supérieur aux autres ministrons. Vas-y voir!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ORYKPESS
MAFIA!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement