Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao : Choix des députés, Akufo-Addo plaide pour une élection directe sous régionale
 

Cedeao : Choix des députés, Akufo-Addo plaide pour une élection directe sous régionale

 
 
 
 2484 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 mai 2021 - 18:46


Nana Akufo-Addo, au milieu, le Président en exercice de la CEDEAO (ph)


La désignation des députés du parlement de la CEDEAO pourrait être modifiée dans l’avenir au profit d’élection au suffrage universel direct. Ce procédé aidera à refléter plus de représentative pour les citoyens de la Communauté sous régionale.


Dans cette perspective, le Président en exercice de la CEDEAO, le ghanéen Nana Akufo-Addo, est d’avis que les prérogatives du parlement sous régional soient renforcées. Il a de ce fait souligné que le parlement de la CEDEAO doit promouvoir la démocratie et les droits humains car il est un pilier de l’intégration régionale.


En s’exprimant le 27 mai dernier à Abuja au Nigeria lors de la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire 2021 du parlement communautaire, le Président ghanéen a rappelé que « l’article 18 de l’acte additionnel relatif au renforcement des prérogatives du parlement de la CEDEAO qui dispose que les députés du parlement sont élus par suffrage universel direct par les citoyens des États membres ».


Pour le Président ghanéen, « le principal avantage de l'élection directe des députés est qu'elle garantit que le peuple a le choix ultime sur ce qui profitera à l'ensemble de la Communauté ». Il a ajouté que la disposition, une fois qu’elle sera mise en œuvre, offrira une forte légitimité démocratique au parlement de la CEDEAO, renforcera davantage son rôle en tant que voix des citoyens et défendra fermement leurs intérêts.


 

A la suite de la proposition faite par Akufo-Addo, le président du parlement de la CEDEAO, Sidie Mohamed Tunis, a renouvelé son plaidoyer pour l’élection au suffrage universel direct des députés du parlement de la CEDEAO. A ce propos, Tunis a déclaré que « Le principal avantage de l’élection directe des députés est qu’elle garantit au peuple le choix ultime dans l’intérêt de l’ensemble de la communauté ».


Composition du parlement de la CEDEAO


Selon le service de presse du parlement de la CEDEAO, l’assemblée législative sous régionale est composée de 115 sièges. Pour l’attribution de ces sièges, il est garanti à chaque Etat membre un minimum de cinq sièges.


Les 40 sièges restants ont été répartis au prorata de la population de chaque pays.


Sur la base de cette répartition, les différents pays de la CEDEAO sont représentés comme suit :


 

Nigeria : 35 sièges,

Ghana 8 sièges

Côte d’Ivoire 7 sièges,

Burkina Faso, Guinée, Mali, Niger et Sénégal : 6 sièges chacun.

Bénin, Cap-Vert, Gambie, Guinée Bissau, Libéria, Sierra Leone et Togo : 5 sièges chacun.


Soulignons que la session ordinaire du parlement de la CEDEAO qui a été ouverte au Nigeria traitera des questions urgentes dans la région qui nécessitent une attention urgente. Certains des problèmes à traiter comprennent la lutte contre le terrorisme et le Covid-19, l'intégration régionale, la gouvernance démocratique, le changement climatique.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cedeao : Choix des députés, Akufo-Addo plaide pour une élection directe sous régionale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KPAKOUE
Que vont faire ces députés qui seront probablement nommés dans certains pays. En cas d'élection, la CEDEAO va t- elle mettre en place un commission électorale autonome pour superviser les élections ?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement