Centrafrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique – Tchad : N'Djamena dénonce l'exécution de soldats tchadiens par l'armée centrafricaine à la frontière
 

Centrafrique – Tchad : N'Djamena dénonce l'exécution de soldats tchadiens par l'armée centrafricaine à la frontière

 
 
 
 7360 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 mai 2021 - 10:16

Soldats tchadiens




Les autorités tchadienne ont dénoncé un crime de guerre après l’exécution de soldats tchadiens par des soldats centrafricains dimanche à la frontière .


Alors qu’ils pourchassaient des rebelles de l’ UPC d’Ali Darrassa, , les forces centrafricaines ont pénétré illégalement le territoire tchadien.


 

Selon le ministre des affaires étrangères ,les forces armées centrafricaines ont attaqué dimanche matin le poste avancé de Sourou, en territoire tchadien (...), tué un soldat tchadien, en ont blessé cinq et cinq autres ont été enlevés pour être ensuite exécutés à Mbang, du côté centrafricain" de la frontière


 « Ce crime de guerre d'une gravité extrême et cette attaque meurtrière préméditée, planifiée et opérée à l'intérieur du Tchad, dont seul le gouvernement centrafricain connaît les raisons, ne sauraient rester impunis", écrit le ministre."Le Tchad prend à témoin la communauté internationale, notamment la Minusca (la mission de maintien de la paix de l'ONU en Centrafrique, qui y dispose de 12.000 Casques bleus), l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) de cette grave agression dont il est la cible", indique le communiqué.


Pour rappel, le poste de Sourou, près de Mberé, dans le sud du Tchad, était tenu par 12 militaires et l'attaque s'est produite à l'aube.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Centrafrique – Tchad : N'Djamena dénonce l'exécution de soldats tchadiens par l'armée centrafricaine à la frontière
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Vous avez dit votre côté la part de l’histoire , les centrafricains aussi diront la leur. Mais vraisemblablement, moi je pense que si l’execution est faite sur le sol centrafricain, ce sont plutôt les militaires tchadiens qui ont auraient violé le territoire centrafricain. Et il faut dire que si l’exécution a été si rapide certainement les centrafricains soupçonnent que ces soldatesques tchadiens soient des mercenaires à la solde de Paris qui est vraiment à la recherche de tous les moyens pour déstabiliser la Centrafrique. Même ce communiqué est pompeux, robuste et dénote de la propagande française; d’habitude les États ne se parlent pas comme ça lorsqu’il y’a un problème à leurs frontières communes. Quant à la sévérité de l’attitude centrafricaine qu’est l’exécution des militaires tchadiens, c’est pour décourager toute future pareille tentative . Moi, je pense que le peuple tchadien doit demander plus d’éclaircissement à leurs nouvelles autorités sur ce que font leurs troupes militaires à l’extérieur de leur pays alors que leur propre pays est en proie à de nombreuses rebellions incessantes.La frontière entre la Centrafrique et le Cameroun étant en passe d’être très bien sécurisée pour contrôler les flux d’approvisionnement en armes aux rebelles via le ports du Cameroun, les marchands d’armes et les mercenaires cherchent autre voie sans doute la frontière avec le Tchad et c’est ce qui sans doute va créer des incidents pareils; et ça viendra encore des 2 côtés.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Nous attendons la version de la RCA. Si non je trouve étrange et bizarre que l'armée de la RCA puisse exécuter des soldats Tchadiens sans cause réelle.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement