Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Appui à la résilience du secteur informel, les 5 centrales syndicales lancent une campagne de sensibilisation et d'information sur la CMU dans des marchés d'Abidjan
 

Côte d'Ivoire : Appui à la résilience du secteur informel, les 5 centrales syndicales lancent une campagne de sensibilisation et d'information sur la CMU dans des marchés d'Abidjan

 
 
 
 2107 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 juin 2021 - 22:17


Une campagne syndicale de sensibilisation et d’information sur la Couverture Maladie Universelle (CMU) se fera sur 17 marchés dans le District d’Abidjan et s’inscrit dans le cadre du projet d’Appui à la résilience du secteur informel et à la relance post-crise COVID-19.


Le lancement de la Campagne de sensibilisation et d’information sur la Couverture Maladie Universelle (CMU) a lieu aujourd'hui sur le marché Cocovico de Ccocody Angré en présence de Frédéric Lapeyre, Directeur de pays du BIT.


La campagne est conduite par le Comité Intersyndical pour la Transition vers l’Economie Formelle (CITEF), composée des cinq Centrales syndicales (UGTCI, CISL/Dignité, FESACI, Humanisme et UNATRCI) en collaboration avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) sous la coordination du Département des Travailleurs (ACTRAV) de l’OIT.


Elle va se dérouler du 1er Juin au 6 Juillet 2021 et va sillonner les marchés les communes d'Abidjan y compris ceux de Bingerville, d’Anyama et de Songon excepté celui du Plateau. Cette campagne va contribuer à une sensibilisation à propos de l’importance de disposer d’un système de protection sociale universel et de qualité, contribuer à une plus grande adhésion des travailleuses et travailleurs de l’économie informelle à la CMU par leurs enrôlements ou promesses d’enrôlement, de rétablir la confiance des travailleuses et travailleurs de l’économie informelle vis-à-vis des institutions de prestation des services de la République, dont la CNAM, de convaincre à revenir ceux et celles qui ont abandonné le processus pour diverses raisons, de contribuer à l’amélioration de leur protection en matière de Santé et Sécurité au Travail (SST) et de répondre aux besoins stratégiques des travailleuses et travailleurs de l’économie informelle en termes de droits et d’action collective.


 

Cette campagne concerne l’ensemble des travailleuses et des travailleurs opérant dans les 17 marchés du District Autonome d’Abidjan. Selon la Coordonnatrice du CITEF, au terme de la campagne, les travailleuses et travailleurs des 17 marchés ciblés comprendront la nécessité d’adhérer à la CMU, effectueront ou démarreront le processus d’enrôlements à la CMU. Comme l'a indiqué la Coordonnatrice, les travailleurs et travailleuses auront confiance envers les institutions républicaines de prestation de services, dont la CNAM ainsi qu’envers les organisations des travailleurs.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Frédéric Lapeyre, Directeur Pays du BIT en Côte d'Ivoire a exhorté les femmes du marché Cocovico d'Angré à souscrire à la CMU, car cette campagne de sensibilisation et d'information des acteurs de l'économie informelle est importante.


«La CMU est un outil de protection sociale. La protection sociale pour les travailleurs du secteur informel qui sont vulnérables à la maladie et à l'activité économique, est une bonne chose et constitue une transition vers le formel », a précisé, le Directeur Pays du BIT.


 

La Présidente du marché Cocovico a également exhorté ses camarades commerçantes à adhérer massivement, car cela y va de leur vie et les a rassuré que la CMU ne coûte que 1000 FCFA par mois.


Le Représentant des cinq centrales syndicales qui composent le Comité intersyndical pour la transition vers l'économie formelle a encouragé, les autorités à aller plus vite, plus loin dans le déploiement des activités de la CNAM sur le territoire national et recommande vivement qu'elles fassent des investissements conséquents dans tout le pays.


Wassimagnon


 
CMU
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Appui à la résilience du secteur informel, les 5 centrales syndicales lancent une campagne de sensibilisation et d'information sur la CMU dans des marchés d'Abidjan
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement