Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conflit foncier, affrontements signalés entre autochtones et allogènes dans la zone de Lakota, un mort
 

Côte d'Ivoire : Conflit foncier, affrontements signalés entre autochtones et allogènes dans la zone de Lakota, un mort

 
 
 
 7380 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 juin 2021 - 08:18

Bogoboua (Ph KOACI)



Le village de Bogoboua, dans la sous-préfecture de Zikisso, dans le département de Lakota a été le théâtre de malheureux affrontements entre autochtones Dida et allogènes Lobi, apprend KOACI de sources villageoises.


Au centre de cette autre histoire, une affaire de titre foncier qui opposait deux jeunes du village.


Selon les informations en notre possession, un problème de titre foncier opposait les autochtones aux allogènes et ce problème a été réglé par le sous-préfet même sous la férule de la chefferie coutumière.


 

Ce qui va mettre le feu aux poudres, c'est lorsque l'allogène, opposé au jeune autochtone n'étant pas satisfait de cette résolution de l'affaire s'est rendu dans le champ avec ses amis pour s'attaquer au jeune Dida, abattu avec un fusil de type calibre 12 le jeudi dernier.


La réaction des autochtones ne s'est pas fait attendre. Résultats, un conflit où l'on a enregistré des dégâts matériels, des maisons incendiées.


Une situation inquiétante à Bogoboua où les autorités administratives locales se sont vite impliquées pour parer au pire.


 

La gendarmerie s'y est dépêchée pour ramener le calme dans ce village situé dans le département de Lakota.



Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Conflit foncier, affrontements signalés entre autochtones et allogènes dans la zone de Lakota, un mort
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
attention ...danger...
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Depuis près d'une dizaine d'années, @SRIKAH , sur KOACI, ne fait que tirer l'attention de nos pouvoirs politique sur cette "cette bombe á retardement" qu'est le problème foncier en milieu rural en RCI.... Il est INCONCEVABLE que des étrangers prennent nos terres comme leurs propriétés privées.. Aujourd'hui quand vous parcourez le centre-ouest et l'ouest, vous verrez que de larges étendus de portions de terre(plantations) villageoises ont été achetées par des Burkinabés, Maliens, Nigerians, Togolais... Ils affirment qu'ils ont acheté dans les mains des paysans et villageois Ivoiriens. Vous avez le droit de cultiver nos terres, mais dire nos terres vous appartiennent n'est pas acceptable. Personnellement j'accuse mes parents de l'ouest et aussi le gouvernement.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Il faut un décret Présidentiel ou loi, affirmant qu'un étranger est LIBRE de cultiver notre terre, mais la TERRE qu'il exploite ne lui appartient pas.... Il peut être chassé á une période donnée... Par exemple en Chine, l'Etat construit certaines maisons que les étrangers achètent. Mais on te dit que cette maison t'appartient á un certain nombre d'années sur ton contrat d'achat.... Après cette durée, tu n'es plus propriétaire... Il y a plein de ce genre d'exemple à travers ce monde. Le gouvernement Ivoirien doit revoir sa position...
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement