Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Mécontentement à la DGI, les Syndicats entament une tournée nationale en prélude à une grève prévue les 21, 22 et 23 juillet 2021
 

Côte d'Ivoire : Mécontentement à la DGI, les Syndicats entament une tournée nationale en prélude à une grève prévue les 21, 22 et 23 juillet 2021

 
 
 
 7472 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 juin 2021 - 08:19

Ivan Bohué (g)



Les syndicats de la Direction générale des impôts ne sont pas contents de la non-prise en compte de leurs revendications.


Hier en fin d'après-midi, au Plateau, les responsables syndicaux ont coanimé une conférence de presse, en prélude à une tournée nationale qui débute, aujourd'hui et s'achèvera le 9 juillet 2021.


Selon Ivan Bohué, Secrétaire général de l'Union nationale des agents des impôts de Côte d'Ivoire (UNAGICI), «cette tournée se situe dans le cadre du plan d'actions exceptionnelles que la situation de la DGI impose aux agents ».


Président en exercice de la Fédération des syndicats de la DGI (FESY-DGI), il a rappelé les principales revendications des agents qui tiennent en sept (7) points.


Le Président a cité, la non-signature depuis 2019 des projets de décisions, d'arrêtés et de décrets portants nomination à certains postes de chefs de service, de sous-directeurs et de directeurs, laissés vacants par leurs occupants pour cause de départ à la retraite ou de décès ; la non-application du profil de carrière ; l'inadéquation entre les recrutements massifs imposés à la Dgi et ses besoins en ressources humaines qualifiées ; la non-signature du projet de décret portant réorganisation de la Dgi pour tenir compte des nouveaux métiers, de la digitalisation, de l'élargissement de l'assiette fiscale et de la lutte contre la fraude fiscale ; le problème de la « Bni-gestion ».


 

Ivan Bohué a également évoqué des « anomalies » au sein de l'administration fiscale.


Selon lui, « c'est à la DGI qu'on peut voir qu'un receveur des impôts, poste qui appelle beaucoup de vigilance aussi bien dans la tenue des chiffres que dans l'encadrement du personnel, soit appelé à agir sur deux, trois voire quatre postes comptables ».


Pour sa part, Koné Losseni, Secrétaire général du Syndicat libre des agents des impôts (SYLAI) a affirmé que «la DGI va mal, les agents des impôts sont mécontents, l'heure est grave."


" A la Dgi, les agents n'arrivent plus à se soigner. Des prélèvements sont faits pour le compte de la MADGI. Et on n'arrive pas à reverser ces prélèvements depuis trois trimestres. Ce n'est pas tout. Les agents n'arrivent même plus à prendre des prêts bancaires parce que la direction générale n'est plus crédible. Donc, les banques refusent », a-t-il déploré.


Le SG du SYLAI prévient que « Si rien n'est fait, les agents iront en grève les 21, 22 et 23 juillet 2021 » et annonce la tenue d'une assemblée générale le 14 juillet sur le site fiscal de Yopougon.


Koné Lama, Secrétaire général du Syndicat national des agents de la DGI (SYNA-DGI), a dénoncé l'attitude de la Direction sur certaines questions et soutient que les agents n'attendent plus rien de la Direction.


 

« Au-delà de la haute hiérarchie, est-ce que notre direction est prête à appliquer le profil de carrière ? Quand une direction générale dit qu'elle n'a pas les manettes ? Quand on n'a pas les manettes, on démissionne (...) Vous allez le voir et il dit : ça me dépasse ! Tout le dépasse. On n'espère plus rien de la direction générale parce qu'elle nous a prouvés qu'elle ne peut rien faire ».


Quant à Zereyé Zedou Narcisse, Secrétaire général du Renouveau syndical des agents du fisc (RESA-FISC), a mentionné que « sans profil de carrière, c'est la démotivation, c'est l'immobilisme".


"Qui dit profil de carrière dit mobilité professionnelle. Après 10, voire 15 ans à un même poste, il est peu évident que l'agent soit efficace. L'application du profil de carrière, nous en sommes convaincus, permettra d'apporter davantage de ressources à l'État ».


En conclusion, Ivan Bohué a attiré l'attention du Président de la République, sur la situation qui prévaut à la DGI, indiquant que « ses soldats de l'économie sont prêts à l'accompagner pour tous les défis de développement et de lutte contre la pauvreté, mais que ses collaborateurs ne soient pas un frein aux objectifs qu'ils se sont assignés ».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mécontentement à la DGI, les Syndicats entament une tournée nationale en prélude à une grève prévue les 21, 22 et 23 juillet 2021
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter