Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Propos méprisants à l'encontre de Gbagbo, des journaux proches du pouvoir suspendus
 

Côte d'Ivoire : Propos méprisants à l'encontre de Gbagbo, des journaux proches du pouvoir suspendus

 
 
 
 17426 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 juillet 2021 - 08:16

Gbagbo




Statuant en matière disciplinaire, lors de sa 5ᵉ session extraordinaire, le mercredi 07 juillet 2021, le Conseil de l'Autorité nationale de la presse (ANP) a suspendu pour trois (3) parutions, quatre quotidiens.


Il s'agit de, Le Patriote, Le Mandat, Le Rassemblement et L'inter. Parce que organes de presse pour la plupart proches du pouvoir ont dans leurs éditions respectives du lundi 28 juin 2021, publié une contribution extérieure signée du Sénateur Allomo Paulin, contenant des termes méprisants, injurieux et dévalorisants, à l'encontre de Monsieur Laurent Gbagbo, ex-Président de la République de Côte d'lvoire, ainsi que du corps enseignant universitaire, auquel il appartient.


Comme indiqué dans le communiqué de l'ANP en notre possession, entendus sur les motivations qui sous-tendent la diffusion de tels écrits, les Directeurs de publications des joumaux en cause ont, chacun admis n’avoir pas pris connaissance de cette contribution avant sa mise à disposition du public.


En tout état de cause, la responsabilité professionnelle du Directeur de publication est présumée et engagée même quand il est prouvé qu'il n'a pas eu connaissance de l'article avant sa publication.


 

L'ANP précise que par cette méprise, ces quotidiens ont, donc, transgressé les dispositions de l'article 14 du code de déontologie qui énonce que le journaliste doit s'abstenir de toute atteinte a l'éthique sociale.


"Une telle attitude contraire aux obligations légales et à la responsabilité sociale et professionnelle du Directeur de publication, de même que la violation que constitue la publication d'écrits aux termes avilissants et malveillants justifient la décision dont la teneur précède", explique, le Communiqué.


Selon la note les entreprises de presse Mayama Editions et Production, éditrice du quotidien Le Patriote, Horizons Medias éditrice du quotidien Le Mandat, Les Editions Le Rassemblement éditrice du quotidien Le Rassemblement et le Groupe Olympe, éditrice du quotidien L'Inter, disposent chacune en ce qui la concerne, des délais de recours de droit commun pour saisir la juridiction administrative compétente.


 

Enfin, la sanction prend effet à compter de ce samedi.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Propos méprisants à l'encontre de Gbagbo, des journaux proches du pouvoir suspendus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Très bien. Le gars est revenu...pardon laissez le en paix on va avancer. Lui là il peut faire quoi à part parler et pisser dans la rue?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
merci Koaci pour votre professionnalisme
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Kiokiokiokiokio! Gbagbo la puissance ! Ça tremble à babi Le prési est dans la place.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
balance 24
Kiokiokio ! Je suis content de vous voir heureux pour si peux.
 
 il y a 1 an
Pourfendeur
Une petite tape sur les doigts afin de se donner bonne conscience et entretenir l'illusion d'impartialité. C'est un peu gros, quand-même ! Sinon, on a vu ici des journaux condamnés à 30 jours d'interdiction de paraître ; condamnés à 5, 10 ou 15 millions ; des responsables d'organe de presse en ligne condamnés à payer des amendes astronomiques assorties de menaces e'emprisonnement, etc. Sinon, 3 jours sans paraître pour Le Patriote, c'est quoi ? Que dalle !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Dans le fond c'est un signe à l'adversaire , a connais pas toujours, a demander !? Avant de frapper autrui, il faut commencer par sa maison...pour justifier la droite qui va venir.
 
 il y a 1 an
Ziegler
Il n'y a rien de nouveau à l'Ouest.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Est-ce que dire qu'un pisseur a pissé sur le goudron de Madou Goudron, c'est injure?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Quand on a refusé le pavillon présidentiel sous prétexte d'un plan C, pour les honneur et pardon venant de l'adversaire, et que cet adversaire menace les journaux de son bord politique pour manquement à la morale, alors celui-ci à récupéré tous les pouvoirs. C'est tout droit tiré de la Thora. Demandez aux juifs, ils vont vous assagir. Jamais vous n'aurez le dessus encore. C'est spirituellement qu'on en parle. Vous faites politique bêtement.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Juste pour ce faire bonne conscience; si non que fait encore dehors le petit comédien malien Diaby qui se fait champion du dénigrement de Gbagbo matin et soir au grand bonheur de ouatara et sa clique?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter