Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana-Togo :  Résolution « naturelle » du différend frontalier à Pulmakom
 

Ghana-Togo : Résolution « naturelle » du différend frontalier à Pulmakom

 
 
 
 2961 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 juillet 2021 - 09:38


Des officielles des deux pays lors de rencontre (ph)


Le Ghana et le Togo ont résolu un différend frontalier de longue date à Pulmakom dans le district de Pusiga, région de l’Upper East au Ghana.


La Commission des frontières du Ghana (GhBC) et la Commission nationale de délimitation des frontières terrestre du Togo ont convenu le jeudi 15 juillet dernier à Cinkassé au Togo de résoudre leur diffèrent frontalier.


Selon les documents de démarcation juridique et nationale de 1927, la rivière Kolpelig, un affluent de la Volta Blanche (appelée Nakembé), est la frontière officielle qui sépare les deux pays.


 

A cette occasion, lle Coordinateur national de la Commission des frontières du Ghana, le Général de division Emmanuel Kotia, a déclaré qu'après une discussion conjointe et une visite des lieux de discorde, les deux pays ont compris et apprécié le problème et ont décidé de faire prévaloir la paix. Il a ajouté que les deux pays ont aussi convenu que les endroits qui n'étaient pas accessibles aux ghanéens devront l’être à présent pour permettre aux agents de sécurité ghanéens de faire des patrouilles dans ces zones.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


De son côté, le Secrétaire de la Commission nationale de délimitation des frontières terrestre, Douti Lardja, cité par l’Agence ghanéenne de presse GNA a déclaré que la rivière Kolpelig est la frontière entre les deux pays. Lardja a exhorté les autorités traditionnelles de Cinkassé et de Pulmakom à sensibiliser leurs sujets pour qu'ils comprennent que le fleuve Kolpelig est la démarcation internationalement acceptée.


Origine du différend 


 

Sur la lointaine cause de ce différend frontalier, il urge de rappeler qu’u fil des ans, il existait des désaccords entre le Ghana et le Togo concernant une borne frontalière et un point de repère le long de la rivière Kolpelig située entre les localités de Konugu au Togo, et Gariki et Beliting au Ghana.


Des approches de solutions visant à résoudre ce différend, il ressort que les approches ont différé dans les deux pays. Pendant que les autorités locales et traditionnelles à Cinkassé au Togo avaient avancé que la frontière se trouve au-delà de la rivière en direction de Gariki, leurs homologues de Pusiga au Ghana ont contesté cette version et ont insisté sur le fait que la rivière était la frontière entre les deux pays.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
92%  
 
1
Non
0%  
 
116
Sans avis
8%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana-Togo : Résolution « naturelle » du différend frontalier à Pulmakom
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Les africains peuvent facilement résoudre pacifiquement leurs différences sans avoir recours aux armes.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter