Congo (RDC) Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC  : Colère et émotion après le meurtre d'un étudiant en cinéma, abattu par erreur par la police
 

RDC : Colère et émotion après le meurtre d'un étudiant en cinéma, abattu par erreur par la police

 
 
 
 2099 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 26 juillet 2021 - 11:39

Honoré Shama Kwete




Honoré Shama Kwete , étudiant en cinéma a été abattu par la police alors qu’il se trouvait avec son groupe en plein tournage dans le cadre d’un travail pratique .


Dans cette affaire , la version de la police et celle des étudiants divergent .


 

 En plein tournage d’une pièce de théâtre, les étudiants en deuxième année de graduat information et communication de la faculté des lettres et leur encadreur ont été accostés par des éléments de la police qui ont exigé un document légal autorisant ce tournage et de l’argent.


« Ne l'ayant pas, l'assistant ou l'enseignant qui encadrait les étudiants dans ce travail a été emmené par les policiers, ce qui a provoqué la colère des étudiants qui, en exigeant la libération de leur encadreur, se sont mis à lancer des projectiles sur les policiers. » selon la police .


C'est alors qu'en voulant tirer une balle de sommation par terre, par imprudence selon les collègues du policier, l'étudiant Honoré Shama Kwete sera atteint au ventre et mourra sur place.

 

Une version contredite par les étudiants qui affirment que leur encadreur était plutôt malmené par les policiers et la victime Honoré Shama Kwete avait tenté de s’interposer.


La police aurait alors tiré plusieurs coups de feu , le premier était bien en l’air, mais sur ordre du sous-commissaire, un policier aurait tiré deux fois sur Honoré Shama Kwete, dont une fois alors qu’il était à terre.


 

En présentant ses condoléance à la famille de la victime , le chef de la Police de Kinshasa a précisé que, deux policiers, dont le sous-commissaire, ont été arrêtés et seront jugés tandis qu’un troisième est actuellement recherché. Le commissariat auquel ils appartient a été incendié.


Le secrétaire général académique de l’université de Kinshasa a pour sa part appelé les étudiants au calme, tout en réclamant que justice soit faite.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
RDC : Colère et émotion après le meurtre d'un étudiant en cinéma, abattu par erreur par la police
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement