Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre la traite des personnes, neuf filles de nationalité Nigériane remises au consul du Nigeria
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre la traite des personnes, neuf filles de nationalité Nigériane remises au consul du Nigeria

 
 
 
 3576 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 30 juillet 2021 - 09:20

Les victimes jeudi à Abidjan (Ph KOACI) 


La préfecture de Police d'Abidjan a servi de cadre, le jeudi 29 juillet 2021, à une cérémonie de remise de (09) neuf filles de nationalité Nigériane au consul du Nigeria en Côte d’Ivoire, son Excellence Olufemi Damilola Abikoye. 

Ces victimes dont l'âge varie entre 17 et 22 ans ont été repérées grâce à une patrouille des agents de la Brigade Mondaine, a-t-on appris de sources sécuritaires.


Cette cérémonie de remise des victimes s'est déroulée en présence du Commissaire Divisionnaire de Police Koffi Barthélémy qui représentait le Préfet de Police d'Abidjan.


 

Par ailleurs, cette initiative a été saluée par le diplomate Nigérian, informe-t-on.

Un projet de renforcement des capacités des autorités de Côte d’Ivoire pour lutter, de manière intégrée, contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants (COCOTIP) a été lancé par le Gouvernement en 2019.

Il est financé par la République fédérale d’Allemagne et mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les migrations.  


La loi No 2016 -1111 du 058 décembre 2016 punie la traite des personnes en Côte d’Ivoire.

Tout contrevenant est passible d’une peine d’emprisonnement de cinq à dix ans et d'une amende de 5.000.000 à 10.000.000 de francs quiconque.


L'auteur des faits ne peut invoquer le consentement de la victime, de ses parents ou de toute autre personne ayant autorité sur elle pour se soustraire aux poursuites, précise ladite loi en son article 5.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre la traite des personnes, neuf filles de nationalité Nigériane remises au consul du Nigeria
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Ce sont des migrantes...aidez les à s'intégrer, certains c'est l'Europe, d'autres aiment la Côte d'Ivoire...je crois qu'il faut accueillir ces jeunes filles.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement