Guinnée Equatorial Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée Equatoriale : Les six français retenus à l'aéroport de Bata libérés, excuses de Paris
 

Guinée Equatoriale : Les six français retenus à l'aéroport de Bata libérés, excuses de Paris

 
 
 
 4259 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 31 juillet 2021 - 14:13

Hélicoptère


 Les six français retenus à l’ aéroport International de Bata ont pu quitter le pays vendredi soir.


En manque de carburant , les soldats français non armés avaient posé leur hélicoptère en Guinée Equatoriale pour se ravitailler mais l’incident qui est intervenu au lendemain de la condamnation du vice Président , Teodorin Obiang a provoqué l’ ire de Malabo.

 Les autorités Equato-guinéenne avait alors accusé la France de porter atteinte à sa sécurité.


Selon le ministère de l’Aviation civile de Guinée équatoriale, cité jeudi par l’agence officielle, « cet hélicoptère n’avait pas de permis ni d’autorisation pour survoler l’espace aérien équato-guinéen et bien moins pour atterrir à l’aéroport de Bata ». 


Le ministère avait dénoncé une « violation grave des normes internationales de l’aéronautique, une provocation directe et une attaque contre la sécurité nationale »


 

Les six militaires français ont finalement été autorisés à quitter le territoire vendredi soir, a indiqué l’armée française.


« L’hélicoptère qui était bloqué à Bata vient d’atterrir à Libreville », la capitale du Gabon voisin, a déclaré le porte-parole de l’état-major des Armée.


 L’ambassadeur de France à Malabo, Olivier Brochenin, reconnaissant l’ erreur a pour sa part présenté ses excuses : « Cet incident, je le regrette. Il a eu lieu en raison de deux erreurs techniques de notre part, et il faut le reconnaître parce qu’on fait des erreurs. Nous avons la chance de disposer d’une autorisation annuelle de survol. C’est un honneur et un geste d’amitié que nous fait la Guinée équatoriale. Mais cette autorisation prévoit qu’il faut notifier 72 heures avant l’atterrissage. Pour des raisons de mauvaise organisation, cette notification n’a pas eu lieu.


 

Cet incident est survenu moins de 24 heures après la condamnation définitive en France du vice- Président et fils du Président dans l’affaire des « biens mal acquis ».


Les autorités équato-guinéennes ont dénoncé une décision « partiale et discriminatoire » et une « farce judiciaire ».



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Guinée Equatoriale : Les six français retenus à l'aéroport de Bata libérés, excuses de Paris
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Puaahhhh Obiang je ne savais Pas que tu es aussi poltron que ça : il fallait abattre cet avion et écraser ces cafards qu’il transportait. Quelle occasion manquée pour réduire le nombre de criminels sur la machine ronde????????
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Les français sont en guerre contre les peuples afraicains. vous chefs d’états africains ne soyez pas là à dormir au risque d’être considéré comme des complices comme ceux que nous connaissons déjà telle la bande ouatara, Eyadema et fils, compaore.
 
 il y a 1 mois
aze
Pfff ils ont une autorisation annuelle de vol...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement