Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour la défense des intérêts de leur corporation, les Cabinets privés de formations professionnelles mettent sur pied une Coordination
 

Côte d'Ivoire : Pour la défense des intérêts de leur corporation, les Cabinets privés de formations professionnelles mettent sur pied une Coordination

 
 
 
 1890 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 02 août 2021 - 16:26

Les Cabinets privés de formations professionnelles ont désormais leur organisation dénommée Coordination des cabinets privés de formations professionnelles de Côte d'Ivoire (CCPFP-CI). Elle a été portée sur fonts baptismaux depuis le 2 juin 2021 au cours d’une Assemblée générale constitutive. L'élection du Président de la Coordination ainsi que les deux Commissaires aux comptes aura lieu le jeudi 5 août 2021 à Abidjan, Lycée technique au cours d'une Assemblée générale élective.

Diagne Alfa, Président du comité ad'hoc a porté l'information à la presse aujourd'hui invitant au passage les responsables des 200 cabinets de formations professionnelles éparpillés sur toute l'étendue du territoire national à prendre part à cette rencontre.

Depuis plusieurs années, le paysage de la formation en Côte d'Ivoire s'est enrichi de la création de cabinets de formations dont l'apport se déclinent en plusieurs points. Propositions de formations, mise en stages des auditeurs, délivrance de certificats de diplômes.

Selon, Diagne Alfa, toutes ces actions ont permis à de nombreux jeunes d'avoir une insertion professionnelle dans des domaines d’activités quelque fois restés longtemps inexplorés.

«L'ensemble des formations proposées ayant une visée immédiate, notamment, l'acquisition dans une durée relativement courte d'un savoir faire qui les rende opérationnels. Les cabinets privés de formations professionnelles sont des acteurs crédibles dans la mise sur le marché de compétences servant aux entreprises mais aussi des compétences servant à l'auto-emploi », a-t-il ajouté.

Malheureusement, selon le Président du comité ad'hoc, jusqu'ici ces acteurs sont perçus en deçà de l’importance qu'ils regroupent, ces cabinets évoluent de façon éparce, ces cabinets n'avaient pas réussi le pari de mettre en commun leur force pour se donner plus de visibilité et plus de respectabilité.

«Sur instigation des plus anciens avec les conseils de notre hiérarchie en occurrence la DSPRSP, les cabinets ont décidé de créer une coordination. La Coordination des cabinets privés de formations professionnelles de Côte d'Ivoire (CCPFP-CI) à cet effet, une Assemblée générale constitutive s'est tenue le 2 juin 2021, permettant d'adopter les statuts et règlements intérieurs de cette organisation. L'événement que nous préparons à la suite de cette Assemblée générale constitutive, c'est l'Assemblée générale élective qui vise à élire à la tête de cette organisation, un Président et les Commissaires aux comptes. Cette Assemblée générale se tiendra, le jeudi 5 août à l'amphithéâtre A du lycée technique d'Abidjan », a expliqué, M. Diagne.

Tout en remerciant tous les membres et futurs membres de la Coordination, tous les contributeurs à la tenue de cette Assemblée générale, le comité ad'hoc invite tous les cabinets sans exception à une mobilisation et une présence massive au rassemblement qui sera sanctionné par l'élection du Président et des deux Commissaires aux comptes.

Jusqu'à à la clôture des candidatures, le comité ad'hoc a enregistré un seul candidat qui a déjà battu campagne. Il s'agit de Dodo Jean-Paul, propriétaire d'un cabinet de la place.

Au niveau du Commissariat au compte, les candidatures sont toujours ouvertes, comme l'a précisé le Président au cours de sa rencontre avec la presse.

Les cabinets privés de formations professionnelles constituent un maillon essentiel dans la formation en dehors des renforcements de capacité en ce qui concerne les entreprises. Ils permettent à de nombreux jeunes qui sont sortis du circuit normal d'acquérir un savoir faire et leur permettent une insertion professionnelle.

C'est compte tenu de leur importance que les cabinets ont décidé de se mettre ensemble pour se faire connaître, rechercher des partenariats qui permettent de les valoriser et ouvrir des perspectives de formations et enfin défendre leurs intérêts.

200 participants sont annoncés à cette Assemblée générale élective et la Côte d'Ivoire compte plus de 200 cabinets dans la formation qualifiante.

Le Président du comité ad'hoc a coanimé cette rencontre avec, Yramo Soromou, Eric, Iro et Ehui Adou.

Wassimagnon 


 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour la défense des intérêts de leur corporation, les Cabinets privés de formations professionnelles mettent sur pied une Coordination
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement