Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après avoir fait plusieurs victimes et recherché depuis 5 mois,  un sous-lieutenant écroué à la Mama pour escroquerie
 

Côte d'Ivoire : Après avoir fait plusieurs victimes et recherché depuis 5 mois, un sous-lieutenant écroué à la Mama pour escroquerie

 
 
 
 8337 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 août 2021 - 16:33

Tribunal militaire (ph illustration)


Il a, à son actif plusieurs victimes à qui il promettait des choses moyennant des échanges financiers.


Le sous-lieutenant K.C.D a été arrêté et déféré devant le parquet du Commissaire du Gouvernement et poursuivi pour escroquerie.


Il a fait plus d'une dizaine de victimes par sa ruse.


 

Cet agent des forces de défense a grugé des honnêtes citoyens, des femmes en majorité à qui il faisait croire qu'il en stage en Chine.


Il leur promettait en substance de leur envoyer des marchandises (mèches naturelles, casques de salon de coiffure), pour les hommes, il s'agissait de véhicules.


Malheureusement pour ses victimes, une fois l'argent empoché, le sous-lieutenant disparait et bloquait leurs numéros.


Recherché depuis cinq mois, ce présumé escroc a été cueilli hier mardi 03 août 2021 au domicile de sa belle-mère. Il a été écroué à la Maison d'Arrêt Militaire d'Abidjan (Mama) où il attendait d'être jugé.


Jean Chrésus, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après avoir fait plusieurs victimes et recherché depuis 5 mois, un sous-lieutenant écroué à la Mama pour escroquerie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
kouadioba
Tu es maudit comment?
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter