Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Zuenoula, un chef d'agence d'une banque détenue à la majorité par l'Etat ivoirien déféré pour une malversation portant sur près de 27 millions
 

Côte d'Ivoire : Zuenoula, un chef d'agence d'une banque détenue à la majorité par l'Etat ivoirien déféré pour une malversation portant sur près de 27 millions

 
 
 
 7084 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 août 2021 - 13:56

Zuenoula (Ph KOACI)


Une autre présumée malversation qui fera sans nul doute parler d'elle. À Zuenoula, dans le centre-ouest ivoirien cette affaire défraie la chronique.


À Zuenoula, le chef d'agence de la Banque Populaire (BPCI) de Côte d’Ivoire ancienne Caisse Nationale des Caisses d’Épargne (CNCE) vient d'être épinglé pour malversation.


L'agence de Zuenoula de cette banque détenue par l’Etat de Côte d’Ivoire à 100 %, avec un capital social de 40 milliards de FCFA est au centre d'un scandale.


En effet, KOACI apprend de sources bien introduites que le chef d’agence de la Banque Populaire de Côte d’Ivoire de Zuenoula est impliqué dans une affaire de malversation portant sur la somme de 26.700.000 FCFA.


 

Selon les informations en notre possession, ce dernier a été arrêté et déféré à Bouaflé le jeudi 29 juillet 2021 par la gendarmerie de Zuénoula.


L'interpellation de ce dernier a été faite à la suite d'un audit interne réalisé à l'issue duquel un manque à gagner de plus de 26 millions de FCFA a été constaté.


Présenté au juge devant le tribunal de première instance de Bouaflé, ce chef d'agence sera jugé le jeudi 12 août prochain, apprend-on.


 

À suivre.


Jean Chrésus, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Zuenoula, un chef d'agence d'une banque détenue à la majorité par l'Etat ivoirien déféré pour une malversation portant sur près de 27 millions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Mon cher, vole pour toi. Pendant ce temps, au ministère de la construction, Bruno et sa collaboratrice se promènent en toute liberté.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement