Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abatta, retard dans la délivrance de l'arrêté préfectoral du nouveau chef, le chef de l'Etat interpellé
 

Côte d'Ivoire : Abatta, retard dans la délivrance de l'arrêté préfectoral du nouveau chef, le chef de l'Etat interpellé

 
 
 
 2563 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 août 2021 - 09:50

Alexis Ahouo Logon, porte-parole de la chefferie d’Abatta ici au centre mardi à Abidjan (Ph KOACI) 


« Nous souhaitons que le chef de l’Etat, Alassane Ouattara s’implique pour permettre au chef d’avoir son arrêté préfectoral pour faire son travail ».


Alexis Ahouo Logon, porte-parole de la chefferie d’Abatta, a interpellé, hier, le président de la République à se saisir du dossier de la chefferie du village pour clore le chapitre du différent, au sujet du pouvoir. Face aux journalistes, il a expliqué comment alors que « le chef a été choisi été plébiscité depuis le 27 septembre », il est incapable de gérer la cité. 


« Sans l’arrêté, il ne peut pas apposer sa signature sur les documents officiels, de sorte qu’il est bloqué dans son élan », a-t-il avancé. Alexis Ahouo Logon a souligné que, Hyacinthe Djomo, le chef désigné, fait depuis plusieurs mois, du bénévolat. Une situation d’autant plus inconfortable selon lui que, depuis décembre 2020, le mandat de la chefferie sortante a pris fin.


 

 Le conférencier a répondu aux allégations contestant le chef, en indiquant que celui-ci a été bel et bien choisi selon les us et coutumes. A cet égard, il a raconté que conformément aux pratiques, à la fin du mandat de la chefferie, la génération montante (les Tchagba), a présenté quatre prétendants aux nombres desquels, Hyacinthe Djomo. La liste a été présentée au chef sortant et au doyen du village.


Toujours selon Alexis Ahouo, le chef Djomo a été choisi de cette liste. « Nous vivons en parfaite harmonie. Il n’y a aucun problème. C’est la preuve que le chef n’est pas contesté », a-t-il martelé. Alexis Ohouo a fait savoir que la procédure a été engagée avec l’annonce de la consultation populaire. Curieusement, à la dernière minute la cérémonie a été reportée. 


 Le porte-parole a apporté un démenti à l’information publiée par un média faisant état de l’agression à la machette d’un ressortissant du village à une cérémonie, le week-end dernier. Il soutient qu’il y a eu simplement des démêlés entre des jeunes, à des cérémonies funérailles. 


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abatta, retard dans la délivrance de l'arrêté préfectoral du nouveau chef, le chef de l'Etat interpellé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi avec l'assentiment du président Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Cité dans l'enquête internationale Pandora papers, coup dur pour Patr...
 
3112
Oui
48%  
 
3114
Non
48%  
 
219
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement