Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Le PASS et Novartis signent une convention pour une meilleure efficience à l'offre de soins mutualiste et communautaire
 

Côte d'Ivoire : Le PASS et Novartis signent une convention pour une meilleure efficience à l'offre de soins mutualiste et communautaire

 
 
 
 2277 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 30 août 2021 - 09:47



Le Programme d’Appui aux Stratégies Sociales, (PASS) et le groupe Novartis ont signé un accord cadre qui porte sur le renforcement du système de santé en privilégiant des approches communautaires via trois axes qui sont, le renforcement des compétences, le renforcement des capacités de centres de santé et la promotion des solutions digitales de santé au niveau communautaire.


Cette collaboration vise à promouvoir et pérenniser les modèles de financement solidaires de la santé, sensibiliser et outiller les cadres de la santé et de la protection sociale sur les enjeux et mécanismes de financement de la santé à l’échelle nationale (CMU) et à l’échelle communautaire (mutuelles / coopératives de santé, offre de soins communautaires, etc.), renforcer la stratégie nationale de développement, la structuration, la gouvernance, la disponibilité et la qualité des soins offerts par les Etablissements de santé à base communautaire (ESCOM).


Cette collaboration vise également à apporter une meilleure efficience à l’offre de soins mutualiste et communautaire grâce à la e-santé afin d’utiliser le numérique pour répondre à diverses problématiques spécifiques en vue d’optimiser le parcours du patient, de moderniser les systèmes et les établissements de soins et en même temps de générer des économies de santé publique dans un environnement confidentiel et sécurisé.


Les bénéficiaires sont les mutuelles sociales, 47 mutuelles agréées auprès de l’Agence Ivoirienne de régulation de la mutualité Sociale.


 

La convention vise à appuyer le renforcement de capacité des dirigeants mutualistes sur divers sujets liés à la gouvernance et à la gestion des mutuelles.


Il s'agit des Formations Sanitaires Urbaines à Base Communautaire (FSU-COM), des start-ups de e-santé, notamment la start-up « Pass santé Mousso », la start-up « MaiSoin ».


Selon le Directeur du PASS, cette convention se met en place dans un contexte mondial où la santé et la protection sociale sont devenus pour les Etats, aussi important que la défense et la sécurité pour stabiliser les modèles de développement des nations.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Le groupe Norvatis l’a compris et, dans une approche originale, a souhaité soutenir des actions qui visent à renforcer les systèmes de santé et de protection sociales en étant au plus près des populations. Ils ont particulièrement manifesté tout au long des mois de discussions que nous avons animés, un intérêt particulier pour des solutions qui impactent réellement l’accès à la santé des populations », a précisé, le Directeur.


Justifiant le choix du Groupe, le Directeur du PASS a déclaré que Novartis a démontré qu’il est une entreprise citoyenne et reconnue mondialement pour son engagement social et sociétal. 


 

«Les représentants des Etablissements sanitaires à base communautaire, des mutuelles, des entrepreneurs dans la e-santé, sont là pour vous entendre. Ils entretiennent l’espoir de millions de personnes à qui ils rendent service tous les jours, d’accéder aux soins malgré leur faible moyens. Ils ont choisi la solidarité comme véhicule pour le faire. Aujourd’hui leur résilience a montré à la communauté médicale que les communautés sont suffisamment responsables pour produire et financer l’accès à des soins de qualité à des couts abordable en comptant en premier lieu sur eux-mêmes. C’est ça aussi l’autre visage de l’Afrique. Des populations qui ne s’avouent pas vaincues, qui sont debout pour ne pas mourir, mais bien plus, pour s’offrir et offrir aux générations futures des conditions sanitaires correctes », a-t-il mentionné.


Le Directeur a soutenu que les défis sont nombreux, puisque la population augmente en zone urbaine, les équipements et les infrastructures deviennent inadaptés.


«Les réformes du système de santé ne se pas toujours adaptés aux réalités du terrain, le dialogue avec la tutelle reste encore à améliorer et l’accès continue aux médicaments reste difficile », a-t-il conclu. 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le PASS et Novartis signent une convention pour une meilleure efficience à l'offre de soins mutualiste et communautaire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement