Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A quelques jours de la rentrée scolaire, les ex-enseignants volontaires toujours dans le flou total concernant le contentieux des 17 mois de salaire amputés
 

Côte d'Ivoire : A quelques jours de la rentrée scolaire, les ex-enseignants volontaires toujours dans le flou total concernant le contentieux des 17 mois de salaire amputés

 
 
 
 3999 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 septembre 2021 - 09:04

Dao Issa (SG) de la CNELCI (Ph) 



A quelques jours de la rentrée scolaire, les ex-enseignants volontaires des zones Centre-Nord-Ouest (CNO) sont toujours dans le flou total concernant le contentieux des 17 mois de salaire qui leur a été amputés.


Ils sont au nombre de 5094 réunis au sein de la Coordination Nationale des Enseignants Libres de Côte d'Ivoire (CNELCI).


Les ex-enseignants volontaires (5094), reviennent encore à la charge une fois de plus en vue d’interpeller les autorités compétentes de notre pays sur le contentieux des 17 mois de salaire amputés.

 

En effet, ces ex-enseignants volontaires estiment, avec preuve à l’appui qu’ils ont indûment été floués par le Ministère de l'Éducation Nationale, dirigé en son temps par madame Kandia Camara


 

Alors que la date de leur première prise de service était fixée au 29 mars 2010, le ministère contre toute attente leur a imposé la date du 1er septembre 2011.


 Les nombreuses démarches menées par le syndicat auprès des autorités compétentes (administratives et judiciaires) ont fini par rencontrer la sensibilité et l’humanisme de l’ex-premier ministre Feu Amadou Gon Coulibaly, qui s’était engagé à résoudre définitivement ce problème.


 Aujourd’hui encore, M. Dao Issa, Président dudit syndicat et professeur de Lycée, continue d'en appeler à l'esprit d'ouverture et de magnanimité du Président de la République, du Premier Ministre et de son gouvernement, pour qu'une solution soit trouvée le plus rapidement possible à leurs revendications. 


Vu les nombreux sacrifices consentis par ces derniers sur près de 10 ans et de surcroît sans salaire, il serait vraiment dommage, injuste et incompréhensible de la part de l’Etat de Côte d’Ivoire de leur infliger un tel traitement, c’est-à-dire leur soustraire encore 17 mois de salaire bien mérité. 


« Souhaitons que cette fois-ci une réaction viennent à rassurer le syndicat, afin de permettre une rentrée sereine et studieuse à tous », préconise le secrétaire général de la Coordination.


 

Une question qui pourrait être soulevée lors de la traditionnelle rentrée scolaire 2021-2022 prévue le jeudi 09 septembre 2021 à Bouaké, dans la capitale du Gbèkè, au centre du pays.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A quelques jours de la rentrée scolaire, les ex-enseignants volontaires toujours dans le flou total concernant le contentieux des 17 mois de salaire amputés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter