Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, le DG de la SOTRA espère que les bus ne seront pas vandalisés
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, le DG de la SOTRA espère que les bus ne seront pas vandalisés

 
 
 
 4011 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 septembre 2021 - 22:17

Méité Bouaké DG de la SOTRA (ph KOACI) 



Première ville de l'intérieur du pays à accueillir la SOTRA, transporteur urbain de référence à Abidjan, Bouaké a abrité ce vendredi 24 septembre 2021 sur l'esplanade du palais du carnaval, la cérémonie marquant le top départ des activités de la Société des Transports Abidjanais (SOTRA) dans les rues de la capitale du Gbêkê. Ce projet de haute portée sociale, s'inscrit dans le cadre du Programme Social du Gouvernement (PS-Gouv 2021), initié par le président de la République, Alassane Ouattara en vue d’améliorer la mobilité urbaine et en prélude aux préparatifs de la CAN 2023, l’État de Côte d’Ivoire a décidé de l’extension des activités de la SOTRA dans les grandes villes du pays notamment Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo et San-Pédro.


En effet, les études sur la mobilité urbaine à Bouaké effectuées par cette société de transport d'État, ont déterminé 08 lignes potentielles à exploiter, mais pour des problèmes de voiries et d’aménagements, 04 lignes ont été retenues pour le début de l’exploitation. Ces 4 lignes dont la Ligne 1 : partant de la Base CIE d’Air France à Tchèlèkro; Ligne 2 : de l’aéroport à Houphouëtville; Ligne 3 : d’Ahougnanssou au Quartier Kennedy et la Ligne 4 : de OLAM à Kennedy au Rond-Point Habitat, ont été dévoilées par Méité Bouaké, directeur général de la SOTRA, à la population venue nombreuse prendre part à ce lancement. Cette aventure à Bouaké, démarre dès ce vendredi 24 septembre 2021 avec un parc de 60 autobus, tous neufs pour progressivement desservir à terme 8 lignes avec 100 autobus avec pour objectif de transporter environ 100 000 personnes par jour à travers la ville de Bouaké, apprend-on.


« Nous voici aujourd’hui rassemblés à Bouaké, notre belle capitale du Gbêkê, pour le lancement du réseau de transport urbain de la SOTRA marquant ainsi, notre toute première aventure en dehors d’Abidjan après plus de soixante ans d’existence (...) Malgré les difficultés, la SOTRA, avec une grande résilience continue et continuera, de répondre aux nombreuses attentes de nos braves populations pour prendre une part active aux efforts de développement et de modernisation de notre pays, entrepris sous la conduite éclairée du grand bâtisseur qu’est le Président, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara.


La présente cérémonie est pour nous, le couronnement de plusieurs mois d’efforts. Elle récompense le travail acharné de tout le personnel sous la constante attention de notre ministre de tutelle, Monsieur Amadou Koné, que nous voulons remercier ici pour ses orientations, sa sollicitude et son écoute. Avec ce déploiement, la SOTRA vient prendre une part active dans le dynamisme économique de notre capitale du Centre avec la création d’environ 500 emplois locaux directs et indirects sans compter son impact sur les autres secteurs d’activités économiques.


 

Je voudrais à ce stade de mon propos attirer toutefois, l’attention de nos usagers et de toute la population de Bouaké, sur les défis et enjeux de l’initiative qui nous réunit aujourd’hui. La SOTRA à Bouaké doit devenir votre affaire, et les autobus, vos bébés. Vous devrez en prendre soin et les protéger de tout acte de vandalisme ou manifestation de colères de toutes sortes. En effet, l’exemple de Bouaké doit être une réussite afin de conforter le gouvernement dans la poursuite de sa politique de modernisation du transport urbain des villes de l’intérieur. J’ai pleinement conscience que nous nous investissons dans un nouvel environnement différent de notre milieu naturel. Mais, la qualité de nos ressources humaines, notre capacité de résilience et d’adaptation, assureront à la SOTRA une place de choix dans le paysage du transport urbain à Bouaké... » a déclaré le premier responsable de la SOTRA, prenant l’engagement de répondre aux attentes du Président de la République et son gouvernement, tout en rassurant l’ensemble des populations quant à la détermination de son équipe à remplir pleinement la mission et les objectifs que le gouvernement leur a confié.


Avant de procéder au lancement officiel de la mise en circulation de ces 60 autobus, le premier ministre Patrick Achi a fait savoir qu'« Avec l'extension des activités de la SOTRA au-delà d'Abidjan, nous donnons en effet un sens à une formidable transformation de la ville de Bouaké et sa mobilité. Une formidable avancée pour le dynamisme économique et humain d'une ville carrefour car, oui Bouaké, c’est d'abord ce carrefour unique, cet épicentre du pays qui brasse les vies venues de toutes les régions. Cette ville de trait d'union essentiel entre le Nord et le Sud de la Côte d'Ivoire, entre son Est et son Ouest, et bien au-delà d'ailleurs.


Koné et Achi

Cliquez pour agrandir l'image  
 


La SOTRA comme attendue, comme souhaitée et comme espérée, lance ses activités dans la ville de Bouaké afin d'en changer la mobilité et donc d'en changer la vie. Car améliorer la mobilité, améliorer le transport des femmes et des hommes, c'est simplifier leur quotidien, rendre plus belle leur ville, rendre respirable leur air. De permettre aux travailleurs d'être plus productifs et donc aux entreprises de prospérer davantage. Changer la mobilité, c'est de changer la vie de près de 2 millions d'habitants dont les déplacements sont aujourd'hui perturbés par la vétusté et l'insuffisance des moyens de transport... ».


 

Enfin, il a été décidé d'offrir gratuitement le coût du transport des autobus pendant 48 heures à compter de ce vendredi à la population. Passé ce délai, le tarif en vigueur est fixé à 200 fcfa quel que soit le trajet.


Vue du parterre d'officiels vendredi à Bouaké

Cliquez pour agrandir l'image  
 



T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, le DG de la SOTRA espère que les bus ne seront pas vandalisés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Je l'ai déjà dit, ils vont vandaliser. La bande à zezeto, Jordan dozo, etc. les adomoutons ou rien ne savent que faire ça. Leur activité de moto taxi va ralentir. Du coup ils vont braiser les bus.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
ou plutôt confisqués par le RDR pour les ramassages pain-sardine. Bandécons!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement