Tchad Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Tchad: La marche de la coalition «Wakit Tama» contre la junte dispersée à coups de gaz lacrymogène
 

Tchad: La marche de la coalition «Wakit Tama» contre la junte dispersée à coups de gaz lacrymogène

 
 
 
 1467 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 02 octobre 2021 - 12:46

Wakit Tama (ph)



 Une marche organisée par la coalition « Wakit Tama » contre la junte militaire au pouvoir a été dispersée à coups de gaz lacrymogène par les forces de sécurité N’Djamena. Plusieurs blessés ont été enregistrés.


Ce samedi, Wakit Tama, la coalition des partis politiques et associations de la société civile avait prévu de manifester contre les autorités de transition, seulement la marche autorisée a été dispersée par un important dispositif policier.


Le porte-parole de la police a fourni des explications. 


 

« L'itinéraire n'a pas été respecté, ils se sont regroupés dans un endroit autre que celui autorisé », a déclaré Paul Manga, porte-parole de la police, affirmant que la situation est "calme et sous contrôle". 


« Quand l'itinéraire n'est pas respecté et que les manifestants bloquent la circulation, cela créée des troubles à l'ordre public », a-t-il poursuivi. 


Selon l’opposant tchadien Succès Masra, plusieurs personnes ont été blessées par des tirs de gaz lacrymogènes. 


Il reconnaît que le rassemblement avait été autorisé sur une avenue dans le centre de la capitale, mais l’itinéraire étant très éloigné de leur base, il aurait été d’y mobiliser du monde.


Wakit Tama « l'heure est arrivée » en arabe local du Tchad est un mouvement composé d'une trentaine de partis d'opposition, organisations de la société civile et des jeunes, parmi lesquels : Les transformateurs de Succès Masra, l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) de Saleh Kebzabo, le Parti pour les libertés et le développement (PLD) de Mahamat Ahmat Alhabo, la Ligue tchadienne des droits de l'Homme (LTDH) et l'Union des syndicats du Tchad (UST).


 

La coalition entendait manifester pour protester contre la gestion du pays par les autorités de transition.


Depuis la mort de l’ex-Président Idriss Déby, au pouvoir depuis 30 ans, le pays est tenu par son fils, le général Mahamat Déby, 37 ans, proclamé chef de l'Etat à la tête d'un Conseil militaire de transition (CMT), composé de 14 autres généraux fidèles à son père.


 Le CMT a promis des élections transparentes dans les 18 mois.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Tchad: La marche de la coalition «Wakit Tama» contre la junte dispersée à coups de gaz lacrymogène
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Ce fils volé d Idriss debil usurpateur du nom debil prend coup au pouvoir et veut se faire des ailes pour voler loin.Il sera rattrapé par le contexte de rébellion permanente dans ce pays et subira sans nul doute le même sort que son debil prédécesseur. Just wait and see!!!!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement