Congo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Congo : Cité dans les «Pandora papers»,le Président Sassou Nguesso dément toute implication
 

Congo : Cité dans les «Pandora papers»,le Président Sassou Nguesso dément toute implication

 
 
 
 2081 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 octobre 2021 - 10:59

Denis Sassou Nguesso



Cité dans la nouvelle affaire des « Pandora Papers », le président congolais Denis Sassou-Nguesso a démenti ses accusations.


Plusieurs noms de personnalités politiques et médiatiques dont celui du Président Dénis Sassou Nguesso, d'Ali Bongo ou encore de Patrick Achi, ressortent des Pandora Papers. 


Sans rappeler les panama papers en 2016, Pandora Papers, une immense fuite de données 10 fois plus importante, vient de révéler les noms de nombreuses personnalités utilisant des paradis fiscaux pour blanchir de l’argent ou ne plus payer d’impôts et le Président Denis Sassou Nguesso est directement cité pour la première fois.


L’enquête révèle que le président congolais a détenu pendant près de 20 ans une société offshore dans les Iles Vierges britanniques.


 

Lors de son deuxième mandat en 1998, la compagnie Inter African Investment aurait été immatriculée aux îles Vierges britanniques, un paradis fiscal des Caraïbes.


Cette société chapeauterait Ecoplan Finance Ltd, elle-même propriétaire d'Escom Congo, entreprise de construction et d'immobilier ayant des droits sur des mines de diamant congolaises.


Le Président serait le bénéficiaire de la structure ainsi que l'une de ses filles, Julienne, qui aurait été l’une des dirigeantes d'Ecoplan Finance Ltd, qui est désormais inactive.


Des accusations portées directement contre le Président Denis Sassou Ngesso qui ont fait réagir le gouvernement.


 

« Le gouvernement congolais dément avec la plus extrême fermeté l'implication personnelle ou de par ses fonctions officielles du président Sassou dans les Pandora Papers » a déclaré hierry Moungalla, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. "Il n'est impliqué ni de près ni de loin", a-t-il insisté, en ajoutant : "le président Sassou se réserve le droit de poursuivre en justice tous ceux qui reprendraient ces accusations sans en apporter la moindre preuve".


Les « Pandora Papers »sont une fuite de données très sensibles, bien souvent des transactions détaillées de sociétés opaques offshores. Menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), c’est une enquête qui a duré plusieurs mois, pour collecter des millions de données.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Congo : Cité dans les «Pandora papers»,le Président Sassou Nguesso dément toute implication
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Un Mafieux, corrompu Roi-indigene Africain, déguisé en Chef d'Etat n'a JAMAIS accepté les allegations portées contre sa personne. Sassou Nguesso fait partie de ce groupe.... Meme si un soi-disant Dieu-religieux, qui voit tout , dit que Sassou Nguesso a violé sa fille(ange); le Roi du Congo(Brazza) va nier cet acte... Un Tyran, de son VIVANT et au POUVOIR, n'a JAMAIS posé des actes condamnables sur cette planete terre. C'est quand il perd le pouvoir que tous ses actes ignobles sont dévoilés.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement