Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abatta village, malgré l'arrêté préfectoral en sa possession, le chef récusé par certains jeunes manipulés qui annoncent l'installation de leur leader, le 16 octobre prochain
 

Côte d'Ivoire : Abatta village, malgré l'arrêté préfectoral en sa possession, le chef récusé par certains jeunes manipulés qui annoncent l'installation de leur leader, le 16 octobre prochain

 
 
 
 4612 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 octobre 2021 - 23:27

Gawa Abito Joseph en pagne vert lors de la réception de son arrêté préfectoral (ph)



Comme nous l'annoncions dans un précédent article, le village ébrié d'Abatta situé dans la commune de Bingerville s'est embrasé dans la nuit du mardi à mercredi suite à un arrêté préfectorale délivré à Gawa Abito Joseph, professeur et propriétaire de l'espace restaurant "Lac de Tibériade" qui fait de lui le chef du village d'Abatta au détriment de Djomo Hyacinthe candidat soutenu par certains jeunes.


Dès que Gawa Joseph a reçu des mains du préfet d'Abidjan l'arrêté l'ordonnant chef du village d’Abatta pour les 15 prochaines années, les partisans de Djomo Hyacinthe avec à leur tête certains leaders de jeunes se sont soulevés ont incendié les biens familiaux du candidat vainqueur et ont attaqué dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 octobre, les domiciles de ses amis et alliés.


Alertés, le mercredi matin, des éléments de l'escadron d'Agban de la gendarmerie nationale, unité d'élite ont été déployés dans le village et ont repoussé les jeunes en usant de gaz lacrymogènes après avoir érigé des barricades sur les voies empêchant parfois, les riverains de vaquer librement à leurs occupations. La présence des éléments de l'escadron a dissuadé, les jeunes excités qui ont été obligés de se replier.


Nous apprenions d'une source proche d'un habitant du village que les jeunes protestataires adoptent cette posture, parce qu'ils reprocheraient au chef Gawa qui a reçu l'arrêté de ne pas être un fils authentique du village.


 

« On ne le reconnaît pas, car il n'est pas un fils du village, sa mère n'est pas d'ici, son père vient du village et chez nous ça ne passe pas. Ce n'est pas possible qu'il prétende au trône de chef. Nous c'est Djomo on connait », a déclaré, notre source. 


« Gawa Abito Joseph a reçu l'arrêté au bout de maintes tractations et plusieurs pourparlers, c'est normal qu'on le célèbre même s'ils vont nous ôter la vie, mais au moins on va se réjouir un peu d'abord », a confié une partisane de Gawa Joseph. 


Dans la soirée du jeudi 7 octobre, des leaders de jeunesse pro Djomo Hyacinthe, candidat malheureux à la chefferie, ont entamé une tournée dans le village pour annoncer une pseudo attaque imminente des « microbes » contactés par des partisans du chef Gawa Joseph en riposte aux actions menées dans la nuit du mardi.


En attendant que les « microbes » ne sévissent dans le village, des populations ont choisi de partir de peur d'être des victimes de représailles sanglantes. 


Les gendarmes déployés à l'entrée du village au carrefour cent pas et devant la boulangerie en patrouillant dans la même soirée informés de cette situation, ont demandé à ce leader de mettre balle à terre pour éviter d'embraser le village et inciter la jeunesse à la haine.


 

Les gendarmes ont prévenu ce leader qu'ils seront obligés de jouer leur rôle régalien si des attaques survenaient dans le village et s’impliqueront pour sécuriser les populations, les biens et services.


Nous apprenions par ailleurs de certaines sources du village que les partisans de Djomo Hyacinthe se préparent pour introniser leur candidat dans la journée du samedi 16 octobre au sein du village alors que leur leader ne possède pas d'arrêté.


Nos sources soutiennent enfin qu'avant cette cérémonie, ils mettront en place un système de filtrage et de ratissage afin de bannir les mauvais pions en leur sein.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abatta village, malgré l'arrêté préfectoral en sa possession, le chef récusé par certains jeunes manipulés qui annoncent l'installation de leur leader, le 16 octobre prochain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement