Congo (RDC) Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC : Le parlement assiégé par des élèves  qui exigent la reprise des cours
 

RDC : Le parlement assiégé par des élèves qui exigent la reprise des cours

 
 
 
 1551 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 octobre 2021 - 17:41

Jean Marc Kabund devant les élèves manifestants (ph)-


Le palais des peuples a été investi ce jeudi par des élèves réclamant la reprise des cours scolaires .


En raison d’une grève d’enseignants , les élèves sont privés de classes . Pour marquer leur mécontentent , une centaines d’entre eux ont investi le parlement de Kinshasa , la capitale.


« Nous voulons étudier » , ont-ils scandé en montant à pas de charge les marches jusqu'à l'intérieur de l'hémicycle où ils ont été reçus par le vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux par des journalistes.


"Vos enseignants sont payés, ils exigent juste l’amélioration de leur salaire. Nous ne devons pas sacrifier la gratuité de l’enseignement, » a-t-il lâché devant les manifestants.


 

Membre du Parti présidentiel, l’UDPS, M. Kabund a reconnu que la place des élèves c’est à l’école et non dans la rue.


«Votre présence ici nous interpelle. Votre place n’est pas dans la rue, mais à l’école ou la maison,» s’est-il exprimé, avant que ses interlocuteurs ne répliquent : «Nous voulons étudier, payez les enseignants…»


La rentrée officielle des classes a eu lieu le 4 octobre sans grande affluence. 


Depuis, les cours n'ont pas encore démarré dans la grande majorité des écoles publiques à Kinshasa, selon de nombreux témoignages d'élèves et de parents. 


Avant cette rentrée, des syndicats d'enseignants dans plusieurs provinces avaient annoncé leur intention de se mettre en grève pour réclamer de meilleures rémunérations.


 

Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire, et technique (EPST), Tony Mwaba a dernièrement menacé de rayer les enseignants grévistes de la liste de paie. 


Ce bras de fer intervient au moment où de nombreux défis se posent sur la gratuité de l'enseignement primaire public, projet phare du président Félix Tshisekedi lancé en septembre 2019. 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
RDC : Le parlement assiégé par des élèves qui exigent la reprise des cours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement