Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : DGI, la Fédération des syndicats « déplore le non-respect des engagements pris par la Direction générale »
 

Côte d'Ivoire : DGI, la Fédération des syndicats « déplore le non-respect des engagements pris par la Direction générale »

 
 
 
 2834 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 octobre 2021 - 09:09

Les syndicats des impôts mercredi à Abidjan (ph KOACI)



Les responsables syndicaux membres de la Fédération des syndicats de la Direction générale des impôts (Fesy-Dgi) ont tenu ce mercredi à Cocody, une réunion technique de bilan des négociations de leurs principales revendications avec leur Direction.


Ils estiment qu'ils n'ont rien obtenu depuis la signature du protocole d'accord avec la tutelle qui devrait accélérer l'exécution de leurs principales revendications, alors qu'ils ont tenu leur promesse en suspendant leur mot d'ordre de grève pour donner une chance à la négociation.


Les responsables syndicaux disent avoir constaté que le protocole signé tarde à s'exécuter et la base a l'impression que l'engagement pris par la Direction n'est pas respecté, puisqu'il y a des points de revendications qui devraient être réglés au cours de ce mois d'octobre, mais qui ne l'ont pas été.


«C'est vrai qu'il reste encore trois jours avant la fin du mois. Mais, on est gagné par le pessimisme vu que le temps qu'il nous reste est court. C'est pourquoi nous voulons attirer l'attention de la Direction et du ministère sur le mécontentement et les attentes de la base», a déclaré, le porte-parole principal, Koné Lama, Secrétaire général du Syndicat national des agents de la DGI (Syna-Dgi), président en exercice de la Fesy-Dgi.


Selon le porte-parole, l'un des points d'accord avec la tutelle concernait l'application de l'article 12 de la charte d'éthique de la DGI portant reconnaissance du mérite. Les agents devaient être motivés au plus tard à la fin du troisième trimestre 2021. Malheureusement, les agents sont dans l'attente du paiement d'un bonus en raison de l'écart positif réalisé par la DGI en 2020. L'administration fiscale avait recouvré 2352,1 milliards pour un objectif de 2 295,9 milliards, soit une hausse de 56,2 milliards.


 

Koné Losseni, Secrétaire général du Syndicat libre des agents des impôts (Sylai) a affirmé qu'il y a eu un début de paiement du reversement des 22 milliards de FCFA d'impayés de cotisations assurance et santé de la MADGI. Mais subitement, tout semble s'être arrêté, puisque le dernier trimestre qui vient de passer, le chèque n'est pas encore déposé.


«Or, on se disait qu'au plus tard, le premier trimestre de 2022, les 22 milliards de f cfa devraient être totalement reversés. Il y a eu un premier pas mais on ne voit pas venir le deuxième. Cela nous inquiète. », a-t-il déploré.


Koné Losseni a indiqué les parties s'étaient accordées pour qu'au plus tard le premier trimestre 2022 le profil de carrière entre en vigueur. Mais avant, il devrait faire un séminaire de validation de l'impact de ce profil de carrière pour que cela soit pris en compte dans le budget de 2022.


«La question du budget est très avancée et nous n'avons pas encore fait ce séminaire de quantification. Si nous n'avons pas pu quantifier, ce n'est pas sûr qu'en 2022 cela puisse être pris en compte», a-t-il mentionné.


Au nom de ses camarades syndicalistes, il a exigé l'application du profil de carrière, de même que la tenue du séminaire bilan « pour prendre en compte dans le budget 2022, le profil de carrière, puisque les parties se sont entendues sur cela. »


Des agents des impôts aux différents concours attendent d'occuper un poste dans l'administration. Koné souhaite que soit pris en compte leur promotion, car cela traîne et depuis 2018, les nouveaux promus attendent.


 

Selon Thé Jasmin, Secrétaire général du Syndicat national des agents du fisc (Synafisc), des postes de receveurs sont vacants actuellement et certains agents cumulent 3 à 4 postes. Pire, des gens à la retraite sont encore à leurs postes.


«Ce n'est pas normal quand on sait que d'autres sont à la maison attendant de travailler»,a-t-il dénoncé.


Tous les responsables de syndicats qui forment la Fédération ont eu droit à la parole, Ivan Bohué, Secrétaire général de l'Union nationale des agents des impôts de Côte d'Ivoire (Unagici), a soutenu que la non application du profil de carrière induit le retard dans les signatures d'arrêtés depuis trois (3) ans.


Zereyé Zedou Narcisse, secrétaire général du Renouveau syndical des agents du fisc (Resa-fisc) a révélé que ''les agents sont désabusés, ils sont déçus de la Direction générale, parce qu'ils estiment que la bonne gouvernance commence par le respect des engagements pris.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : DGI, la Fédération des syndicats « déplore le non-respect des engagements pris par la Direction générale »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter