Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : OAPI, le DG Bohoussou n'entend pas se faire virer comme ça, il annonce une suite
 

Côte d'Ivoire : OAPI, le DG Bohoussou n'entend pas se faire virer comme ça, il annonce une suite

 
 
 
 4509 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 novembre 2021 - 08:11

Bohoussou Loukou Dénis



Bohoussou Loukou Dénis Directeur Général de l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) a été suspendu de ses fonctions depuis le 14 octobre par Alimatou Shadiya Asouman, Ministre de l'Industrie et du Commerce du Bénin, Présidente en exercice du Conseil d'administration (PCA) de l'organisation pendant que l'ivoirien était en mission dans un Etat membre.


WAGO Jean-Baptiste Noël, Directeur Général Adjoint de l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle est chargé de liquider les affaires courantes en remplacement de Bohoussou Loukou Dénis.


Dans un communiqué de presse en notre possession, le Directeur général de l'OAPI précise qu'il a été nommé par une résolution du Conseil d'administration et a "toujours appliqué, dans l'intérêt des 17 États membres, les résolutions dudit Conseil".


 

"J'ai appris avec grand étonnement, via les réseaux sociaux, dans la soirée du 14 octobre 2021, alors que j'étais en mission dans un Etat membre, l'existence d'un document signé de Madame Alimatou Shadiya Asouman, Ministre de l'Industrie et du Commerce du Bénin, Présidente en exercice du Conseil d'administration (PCA) de l'Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle (OAP I), et décidant de ma suspension en qualité de Directeur général de I'OAPI. Mon étonnement était d'autant plus grand, que la décision appliquée de fait m'est parvenue via les réseaux sociaux, sans aucune résolution du Conseil d'administration ni notification officielle jusqu'à ce jour", a exploqué, M.Bohoussou.


Dans la décision de suspension du Directeur Général, il lui est repproché "son refus de faire exécuter la décision d'auditer la gestion de l'Organisation en vue de clarifier les soupçons de mal gouvernance et de malversations financières mettant directement en péril les intérêts de l'Organisation"


"Considérant le motif de cette suspension, ledit document évoque « le refus du Directeur Général de faire exécuter la décision d'auditer la gestion de l'Organisation en vue de clarifier les soupçons de mal gouvernance et de malversation financières mettant directement en péril les intérêts de l'Organisation ». Dans la foulée, le Directeur Général Adjoint de l'organisation a été chargé de « liquider les affaires courantes Depuis lors, ma personne fait l'objet d'un lynchage médiatique en règle, sans aucune mesure minimale d'équilibre de l'information", a déploré, le Directeur général.


Outre la question de la qualité juridique et de l'opportunité d'une telle décision, il estime que le motif invoqué pour justifier sa décision présente des limites flagrantes.


"En premier, le fait est que je ne me suis jamais opposé à l'audit de ma gestion de l'Organisation. Bien au contraire, après avoir reçu en septembre 2021 le Projet d'appel à manifestation d'intérêt international relatif au recrutement d'un cabinet d'audit international, j'ai formulé des manquements dans l'optique de le parfaire et d'en tirer le meilleur parti pour l'Organisation. Au rang de ceux-ci, la non-conformité du document par rapport aux procédures de l'Organisation en matière d'audit. Sur le fond, et dans un souci de transparence, j'ai proposé d'étendre l'audit à une période plus large qui prendra en compte l'année 2017 qui correspond à ma prise de fonction jusqu'à l'année 2020. Ce qui permettra d'auditer toute ma gestion, depuis le début de mon mandat. Toutes ces observations ont été adressées par courrier à la PCA dans des correspondances dont la dernière date du 05 octobre 2021, et dont nous avons les accusés de réception", s'est justifié, M. Bohousou.


 

Selon lui, compte tenu de la gravité de la situation, par correspondance daté du 18 octobre 2021, il a demandé, tel que le prévoit les textes de l'Organisation, la tenue d'un Conseil d'administration extraordinaire. Et annonce enfin que selon l'évolution de la situation, des éléments complémentaires seront donnés.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : OAPI, le DG Bohoussou n'entend pas se faire virer comme ça, il annonce une suite
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Un Ivoirien "corrompu dans un pays corrompu du Cameroun...."
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter