Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Accusé de propos déplacés à l'endroit de Légré, Fregbo catégorique : « On insulte Gbagbo, on insulte Alassane, on insulte Bédié, ça n'a jamais fait la une des journaux »
 

Côte d'Ivoire : Accusé de propos déplacés à l'endroit de Légré, Fregbo catégorique : « On insulte Gbagbo, on insulte Alassane, on insulte Bédié, ça n'a jamais fait la une des journaux »

 
 
 
 9113 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 novembre 2021 - 15:46

Fregbo et Légré (archive)



Dans un courrier adressé au Préfet de région en date du 11 novembre 2021, le Collectif des chefs traditionnels du département de Fresco se disent indignés des propos tenus par le Président du Conseil régional du Gboklè à l'endroit du ministre Gouverneur du bas Sassandra, lors de la levée de deuil du père d'Alain Lobognon à Fresco.


Le Collectif des chefs traditionnels demande au député Fregbo Basile de retirer ses paroles, de présenter ses excuses publiques et d'entreprendre une démarche de réconciliation vis-à-vis de son grand frère, le ministre-gouverneur Légré Dakpa Philippe, pour la paix dans la Fraternité et le respect mutuel entre les cadres de la région, pour le bonheur dans la région.


Ils dénoncent la maladresse verbale du nouveau Fregbo Basile, la prise à partie des partisans de Légré par le nouveau président du conseil régional, déplorent le fait que la section du conseil régional du Gboklè à Fresco est mise en mal et est sur la sellette et la chasse aux sorcières enclenchée dans le département de Fresco.


«Monsieur le préfet,


Nous, chefs de village du département de Fresco, venons par la présente vous signifier notre indignation à l'égard du président du Conseil Régional du Gboklè en la personne de Monsieur FLECBO BASILE pour les propos tenus à l'endroit de notre député, notre leader le ministre gouverneur du bas Sassandra, Monsieur LEGRE DAKPA Philippe.


Monsieur le préfet de région, à la suite d'une cérémonie de levée de deuil à Fresco, le député de Sassandra a tenu un discours injurieux et diffamatoire à l'endroit de son illustre prédécesseur dont-il poursuit le mandat parce que appelé à d'autres fonctions. Presque tous les canaux de communication ont été utilisés pour le vilipender, disant de lui qu'il est un voleur, un démagogue, un petit agent de SATMACI. Nous sommes surpris que ce soit à un (01) an et quelques mois de la fin de leur mandat que le premier-vice-président découvre les lacunes de son président. Il va s'en dire que le premier vice-président a été le complice du président. Qu'à cela ne tienne, quelque soit les différents qui les opposeraient, il aurait eu raison gardé dans son département, dans sa sous-préfecture, devant ses chefs de village et devant toute sa jeunesse.


Monsieur le Préfet de région,


 

Vu sa maladresse verbale


Vu que les partisans de Légré sont pris à partie par le nouveau président du conseil régional


Vu que la section du conseil régional du Gboklè à Fresco est mise en mal et qu'elle est sur la sellette,


Vu que la chasse aux sorcières est enclenchée dans le département de Fresco,


Nous chefs du département de Fresco, par votre canal, demandons au nouveau président du Conseil Régional du Gboklè, pour la paix entre les peuples Godiés et Néo, pour la cohésion sociale prônée par le président de la république, pour l'entente et le respect mutuel entre les cadres de la région, pour le bonheur de nos populations, demandons disions-nous:


1. De retirer ses paroles


2. De présenter ses excuses publiques


3. D'entreprendre une démarche de réconciliation vis-à-vis de son grand frère, le ministre-gouverneur Iégré Dakpa Philippe, pour la paix dans et la Fraternité et le respect mutuel entre les cadres de la région, pour le bonheur dans notre région.


Mousieur le Préfet de région, sauf votre honneur, nous vous prions d'être notre interlocuteur auprès de l'actuel président du conseil régional du Gboklè.


 

Veuillez agréer, Monsieur, le préfet de région, l'expression de nos salutations Sincères », précise l'Honorable N'Drin Bogui Raphaël, chef du village de Zakareko, Président du Collectif des chefs du département de Fresco, membre de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire dans le courrier.


Dans le souci de l'équilibre de l'information, KOACI a joint le député, Fregbo Basile par téléphone ce jour. En réaction, il a soutenu qu'il n'a jamais insulté le Ministre Gouverneur, Légré Philippe. Il a néanmoins indiqué que ce n'est pas nouveau d'insulter une autorité du pays.


« On insulte les gens dans ce pays quand c'est moi ça fait la une des journaux. On n'a jamais insulté quelqu'un en Côte d'Ivoire. Legré on ne doit pas l'insulter, quand il insulte on ne doit pas l'insulter. Est-ce que, insulter quelqu'un c'est nouveau en Côte d'Ivoire. Bon si ça peut vous permettre d'écrire pour créer le buzz, il n'y a pas de problème. Moi j'estime que les journalistes ont beaucoup trop de choses à faire.


On insulte Gbagbo, on insulte Alassane, on insulte Bédié. Ça n'a jamais fait la une des journaux. Vous dites que c'était à une levée de deuil, appelez Alain Lobognon pour en avoir davantage d'informations. Si vous voulez écrire vous écrivez. Je suis fatigué, je ne sais pas pourquoi le Gboklè vous intéresse tant.


La levée de deuil du père d'Alain Lobognon. Si la loi interdit de ne pas insulter Légré, vous engagez des poursuites. Quand Légré m'insulte est-ce que j'écris. J'ai trop de choses à faire à Sanssandra, j'ai trop de chose à faire dans le Gboklè. Vous appelez Alain Lobognon, vous appelez le Préfet, je n'ai jamais insulté Légré », s'est justifié, le Président intérimaire du Conseil régional du Gboklè », s'est défendu, le Député.



Wassimagno


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Accusé de propos déplacés à l'endroit de Légré, Fregbo catégorique : « On insulte Gbagbo, on insulte Alassane, on insulte Bédié, ça n'a jamais fait la une des journaux »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter